Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adhésion 2016-2017

ADHÉSION 2016-2017

téléchargez adhésion 2016

Recherche

Nous contacter

APEESM

Groupement scolaire

avenue de Lascaux

24290 - Montignac

Boîtes aux lettres

Maternelle & Élémentaire :

à l'entrée de l'école élémentaire

Collège:

à l'entrée de la Vie Scolaire

Téléphone:

06 84 30 89 42 (président de l'association)

e-mail :

parents.montignac@yahoo.fr

page facebook :

www.facebook.com/Apeesm24

Supprimez Les Publicités Sur Ce Blog !

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 18:47

bilan-sportif-unss-2011-12-copie-1

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 00:01

Repost 0
Published by APEESM - dans L'ASSOCIATION
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:05
« Le dispositif des acquis des élèves de CE1 et de CM2 » se déroulera en janvier 2010 pour les CM2 et en mai 2010 pour les CE1 dans les écoles élémentaires françaises.

Note: cet article est suceptible d'évoluer en fonction de nouvelles sources dinformation ou pistes de refléxion.

Plus connu sous le terme d'« évaluations nationales », ce dispositif a été mis en place par le Ministère de l'éducation en 2008-2009.

Les objectifs selon le Ministère de l'Éducation:

−    "Mesurer les acquis des élèves à deux moments clefs de leur scolarité élémentaire"
−    "Renforcer les compétences des élèves là où elles sont insuffisantes en mobilisant les dispositifs d'aide personnalisée"
−    "Informer les parents et leur permettre de suivre les progrès de leur enfant"
−    "Disposer d'indicateurs fiables des acquis des élèves pour mieux piloter le système éducatif et favoriser l'égalité des chances de l'école au niveau national.

Ces évaluations nationales sont similaires partout en France pour toutes les classes de CE1 et de CM2. Il s'agit d'un questionnaire rédigé par la Direction Générale de l'Enseignement Scolaire. Les enseignants sont tenus d'appliquer les exercices proposés et le système de notation mis en place par le ministère.


Contenu
(nous retenons ici l'exemple de l'évaluation passée en 2008-2009 par les classes de CM2):

Français: 19 exercices comprenant 60 questions (lecture, écriture, vocabulaire et orthographe).

Mathématiques: 19 exercices comprenant 40 questions (numérotation, calcul, géométrie, grandeurs et mesure, organisation et gestion des données).

Soit un total de 38 exercices pour 100 questions.

Chaque exercice, composé de 1 à 9 questions, doit être exécuté par l'élève en un temps limité de 1 à 4 minutes ou de 5 à 10 minutes généralement (un petit nombre d'exercices ont une durée de plus de 15 minutes).


Système de notation:


Au contraire des notes habituellement pratiquées à l'école ( 0 à 10 ou 0 à 20 par exemple ), le système de notation des évaluations nationales est « binaire »:

Chaque question sera notée « 0 », « 1 » ou « 9 » (« raté », « réussi » ou « non répondu »)

L'élève réussit à répondre à la question: note « 1 »
L'élève répond mal à la question ou répond en partie : note « 0 »
L'élève ne répond pas du tout à la question : note « 9 »

L'élève à donc trois possibilités: soit il « réussit », soit il « rate », soit il ne « répond pas » à la question. C'est à dire qu'il n'existe pas de note intermédiaire entre la bonne et la mauvaise note (par exemple si l'élève à répondu en partie à la question). La « non-réponse » semble être classée à part (nous ne disposons pas de suffisamment d'informations à ce sujet)


Calcul des résultats:


A la fin de l'évaluation:
−    Calcul par l'enseignant, à l'aide d'un logiciel informatique fourni par le ministère, du nombre de bonnes ou mauvaises réponses de l'élève.
−    Le logiciel calcule ensuite le pourcentage de bonne réponses de l'élève et le classe dans l'une des quatre catégories de réussite (voir tableau ci-contre).


Informations transmises aux parents:


L'enseignant ou le directeur de l'école informe (oralement ou sur papier) les parents:
−    des résultats de leur enfant,
−    des résultats de l'école de leur enfant.


Informations transmises à l'éducation nationale:


Le directeur de l'école transmet à l'inspection académique :

−    les résultats classe par classe de l'école (sans mention des noms des élèves, afin d'en préserver l'anonymat)

L'inspection académique transmet à l'éducation nationale :

−    les résultats école par école et classe par classe inclus dans la sphère de leur académie (regroupant un ou plusieurs départements).


Informations publiques:

Le Ministère de l'éducation nationale communique publiquement les pourcentages de réussite :

−    de la France entière,
−    des académies,
−    des départements.


Le but des évaluations nationales selon le Ministère de l'Éducation:

Pour le Ministre, les recteurs et les inspecteurs d’académie:

−    Repérer les marges de progrès.
−    Fixer des cibles nationales, académiques, départementales.
−    Mobiliser les équipes.

Pour les inspecteurs, les directeurs et les enseignants:

−    Analyser finement les résultats et repérer les difficultés isolées ou massives.
−    Repérer les marges de progrès et fixer des cibles locales en cohérence avec les cibles départementales, académiques, nationales.
−    Mobiliser les équipes.
−    Définir ou adapter les plans d’animation et de formation.
−    Adapter les dispositifs d’aide et de soutien.


Critiques:

Certaines voix ont critiqué la forme de ces évaluations, notamment en ce qui concerne:

−    la catégorisation  des élèves au pourcentage,
−    le stress induit par le chronométrage des questions, dont peut souffrir l'enfant,
−    des questions parfois trop difficiles pour des élèves en phase d'apprentissage,
−    la non-pertinence des résultats soumis à un système de notation binaire,
−    le danger d'un fichage informatique des résultats, école par école, dont l'inspection académique possède les données sur support informatique, avec le spectre de comparer les performances de chaque établissement en une concurrence organisée, ce qui n'est, pour l'instant, pas envisagé par le Ministère de l'Éducation.
−    Suggérer que l'aide personnalisée serait le seul remède contre les mauvais résultats (évinçant du coup les R.A.S.E.D, les psychologues, etc. qui évoluent dans des domaines spécialisés.)


Notre avis:

Par-delà les critiques, une évaluation, quelle qu'elle soit, peut s'avérer bénéfique.

−    Elle permet, au niveau local, d'informer les parents des progrès de l'enfant ou, en cas des difficultés, de proposer des solutions adéquates.
−    Au niveau national, elle peut aider a structurer les méthodes d'enseignement et les ajuster dans le temps.
−    L'enseignant étant le référent, auprès des parents, du savoir et de la connaissance de leur enfant, il peut, de par sa position de médiateur, tempérer les résultats bruts de l'outil statistique des évaluations.
−    Cependant, il ne faudrait pas que ces évaluations pénalisent certains élèves ayant des difficultés, ou qui ont besoin d'un temps plus long pour réussir un exercice ou répondre à une question. Ils peuvent en souffrir moralement, avec une perte de confiance en soi-même, préjudiciable à la construction de leur parcours personnel au sein du système éducatif.
−    La publication des résultats département par département au niveau national ne doit avoir qu'un caractère informatif et ne doit pas mettre en concurrence les établissements scolaires publics, et créer arbitrairement des zones géographiques où l'on « réussit » et d'autres où l'on ne « réussit pas ».


Sources:
Ministère de l'éducation nationale, enseignants, syndicats, parents d'élèves, articles de presse ou internet.

Liens:
Page consacrée aux évaluations nationales sur le site du Ministère de l'éducation nationale.

Page consacrée aux évaluations nationales sur le site du syndicat SNUIPP
Une autre page consacrée aux évaluations nationales du syndicat SNUIPP avec des documents téléchargeables.
Repost 0
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 12:41
Le vendredi 16 octobre 2009 auront lieu les élections des délégués de parents d'élèves au Conseil d'École Élémentaire, voici les candidats que nous présentons pour vous représenter :

Céline BLONDY
est référente de l'école pour l'association.
Elle est joingnable au 06 17 82 51 96

                Titulaires                                                                           Suppléants

       BLONDY Céline                                                                    GALINAT Frédéric
       ÉLIE Nora                                                                              MAIRINE Elsa
       GORBANEVSKY Joseph
       MALVY Frédéric
       GADON-BOUET Chantal
       DELTREUIL Jean-Claude
       MENUGE Jean-Luc

Les parents de l'école élémentaire se réunissent une fois par trimestre afin de faire circuler les informations, de faire remonter les propositions et les questions des parents.
    Cette réunion trimestrielle est ouverte à tous. Si vous vous inscrivez à la newsletter (en bas de page à gauche), vous serez informés de la prochaine date.
Vous pouvez aussi nous contacter par mail : parents.montignac@yahoo.fr, n'hésitez pas à participer !
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 12:56

Comme chaque trimestre, une réunion spécialement consacrée au collège s'est tenue le 7 octobre dernier. En voici un bref compte rendu.

Présentation du Comité de fonctionnement élu par les adhérents lors de l’AG du 15 septembre. C’est l’organisme de direction de l’Association sur les 3 écoles. Nous avons 7 nouveaux sur 19 cette année, soit une belle proportion de 37% de « sang frais ».

 

Présentation de nos 12 candidats au Conseil d’Administration du collège, que les parents sont invités à élire le 16 octobre prochain. Ici aussi, beau taux de renouvellement de 33%.
 

Nous engageons tous les parents à adhérer. D’une part, pour que l’association représente un nombre significatif de parents, d’autre part pour participer à son financement via les cotisations. Pour info, le coût de parution de 3 numéros de la « Lettre des Parents » va nous coûter 200 €, l’affranchissement des courriers envoyés aux maries pour la souscription des livres nous a coûté 30€… Or, nos seules ressources sont les cotisations des adhérents ou des initiatives type Ste Catherine.

 

Délégués de classe : encore 4 classes sans délégués et 6 avec un seul. Nous décidons de refaire passer un mot dans les classes concernées dans les mêmes termes que l’année dernière. Comme pour le CA, les titulaires s’engagent à organiser un roulement afin que les suppléants puissent participer au moins à 1 conseil sur les 3. Même règle que l'année dernière : pour des questions de cohérence, nous demandons à tous les parents représentant l’association d’être également adhérent, tous les délégués de cette liste sont donc invités à régulariser leur adhésion (bulletin imprimable ici).  

Liste provisoire des délégués de classe au 7 octobre 2009

 

Compte rendu détaillé du Conseil d’administration du 22 septembre dernier : point sur la rentrée, grippe A, engagement du Conseil général sur l’approvisionnement bio à la cantine, début de solutions attendues pour l’accès au gymnase, financement d'activités par le FSE, engorgement du parking et destruction du bidon… Suit un débat sur d’éventuelles actions à engager par l’association pour  accélérer certaines prises de décisions budgétaires. Les questions à aborder aux prochains CA sont ébauchées : décision d’exclusion des options, prise en charge de la licence de l’option rugby, justification des entrées payantes pour le spectacle de fin d’année, bénéficiaires des voyages…

 

Poids des cartables

Point sur la souscription. Le détail a été distribué dans les cahiers à toutes les familles. Il a également été envoyé à toutes les mairies, donatrices ou pas. Nous avons déjà acheté 2 livres en début d’année ; nous avons maintenant de quoi en acheté 2 ou 3 autres. Nous validons le principe d’un livre de 6ème, un livre de 5ème et éventuellement un de 4ème. Nous déterminerons les matières dans les jours qui viennent avec l’administration du collège.

Fournitures scolaires : amélioration très sensible cette année. Nous devons maintenant demander à ce que les cahiers de 200 pages disparaissent complètement des cartables. L’organisation pédagogique qui a été possible pour les 6ème doit également pouvoir l’être pour les autres niveaux.

 

Lettre des parents. Le CF propose de la reconduire sous forme trimestrielle. Charge à la commission collège d’alimenter son ¾ de page. Comme nous n’avons pas eu le temps de le faire avant les élections, nous proposons d’y présenter nos élus avec leur photo. Plusieurs thèmes sont envisagés pour les articles principaux : coût de la rentrée, stress des enfants, dangers sur internet, les bénéfices du bio, pornographie sur les portables, assurances scolaires… Nous avons jusqu’à la Toussaint pour compléter nos sujets. Ne pas hésiter à envoyer ses idées par mail.

 

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 13:04

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 15:04

De plus en plus d'associations de parents réagissent aux poids intolérable du cartable. En France, un cartable de collégien pèse 20 à 30% du poids de l’élève (10 à 12 kg) alors que les médecins scolaires préconisent un poids de 10% pour ne pas mettre en danger la croissance et le squelette des enfants (soit 4 kg en moyenne).


Au collège de Montignac, une commission a été créée en 2009 à la demande des parents afin de faire des propositions très précises pour alléger les cartables. C’est un pari commun ambitieux des parents, enseignants, élèves et direction du collège qui a aboutit à une aide auprès des élèves pour utiliser leur casier, la suppression des cahiers de 200 pages pour les 6ème, une généralisation de l’utilisation des vidéo-projecteurs en classe…


Par ailleurs et sachant que 50% du poids des cartables est constitué par les livres, l’Association des Parents d’Elèves a lancé une grande souscription pour acheter des manuels destinés à rester dans les salles afin que les enfants gardent le leur à la maison. En voici le bilan :


Grâce à vous, les manuels suivants ont été éliminés des cartables :
pour les classes de 6ème : Français, Maths et Anglais
pour les classes de 5ème : Français et Maths.
 

Pensez à le vérifier dans le cartable de vos enfants !

Un grand merci à tous ceux qui ont cru à cette initiative et l'ont rendue possible :

Souscription auprès des parents

756 €

Contribution du collège

400 €

Commune de Montignac

700 €

Commune d'Aubas

280 €

Commune de Plazac

150 €

Commune de Fanlac

80 €

Editions Magnard

5 livres offerts

FSE

en cours de décision

Valojoux, St Léon, Les Farges, Peyzac, Archignac, St Amand, St Félix, Rouffignac, éditions Hachette et Hatier

aucune réponse
(malgré nos 2 relances)

Conseil général, régional, Communauté de communes, La Chapelle, Auriac, Sergeac, Thonac, St Genies, Sivs

réponse négative

Total collecté

2 366 €


Lire l'article de l'Essor Sarladais du 22/01/10 sur notre initiavive

D'autres exemples en Dordogne : le collège de La Force

Lire la directive de l'Education Nationale

Lire l'avis des médecins
Lutter contre le mal de dos

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 10:31

Mode d'emploi du lecteur ci-dessous:
Pour visualiser en plein écran: cliquez sur le petit carré en haut à droite (full screen),
Pour zoomer cliquez sur la petite flèche situé en haut à droite et dans le menu cliquez sur + ou -,
Pour imprimer, enregistrer, etc..., cliquez sur l'onglet "More"


Repost 0
Published by APEESM - dans L'ASSOCIATION
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 14:28

Notre réunion de parents du 3ème trimestre s'est tenue le 4 mai dernier. Voici quelques uns des thèmes abordés par les parents présents. Vous pouvez vous joindre à la réflexion en nous envoyant un mail.
1/ Premier numéro de la « Lettre des parents ». Puisque tous les parents ne vont pas consulter notre site internet, l’association propose d’éditer trimestriellement un bulletin d’information pour les 3 écoles. Le premier numéro a été distribué la semaine dernière, mais il semble que plusieurs familles ne l’aient pas eu. Si la direction du collège est d’accord, l’idéal serait qu’il paraisse en décembre, avril et juin afin d’être envoyé en même temps que les bulletins trimestriels. Tous les adhérents peuvent l’alimenter. Il suffit de faire des propositions d’articles, de revue de presse, d’infos diverses. Il faut cependant ne pas perdre de vue que, contrairement à internet, les photocopies ne sont pas gratuites…

 

2/ Compte rendu des derniers CA

Rentrée 2009 : 420 élèves sont attendus (105 à 110 par niveau).

-  Nouveauté : l’espagnol sera proposé en option dès la 6ème. Cela pourrait concerner 20 à 25 élèves répartis dans plusieurs classes à raison de 2 heures par semaine. L’objectif à terme est de refaire une demande au rectorat pour obtenir un choix espagnol/anglais  en Langue Vivante 1.

-  La 3ème à projet, qui avait été suspendue l’année dernière, serait remise en place. Elle permet d’accueillir en effectifs réduits 20 à 25 élèves qui s’essoufflent dans leur parcours scolaire.

-  La demande d’atelier scientifique faite à l’usine de Condat a été rejetée

Budget : Des investissements importants ont été faits ces dernières années, notamment pour le service de restauration (cooking center en cuisine, self…). Les fonds de réserve de l’établissement sont ainsi revenus à des niveaux « normaux ». La situation financière du collège est saine, mais ne permet plus d’envisager des investissements lourds. Cependant, des demandes de matériel sont faites, qui devraient théoriquement être financés par le Conseil Général : remplacement de la machine à nettoyer les classes, achat d’écran pour utiliser les vidéo projecteurs, petit matériel non prévu dans l’équipement du nouveau gymnase…

Organisation de la fin de l’année scolaire

Le Brevet des collèges aura lieu les mardi 30 juin et mercredi 1er juillet. Les 3ème seront libérés le vendredi 26 juin au soir pour réviser. Les autres classes auront cours jusqu’au lundi 29 juin. Le collège fermera ensuite pour ranger les salles, beaucoup de professeurs étant par ailleurs correcteurs.

Le vendredi 26 juin après-midi sera « portes ouvertes ». Les élèves présenteront les résultats de leurs activités.

Les parents de CM2 seront accueillis le samedi matin 6 juin matin. Les évaluations en 6ème n’auront plus lieu. Elles sont remplacées par des évaluations en CM2.

Foyer Socio-Educatif : il est géré par des professeurs bénévoles et est alimenté par les cotisations de ses adhérents, vente de viennoiseries, bulbes, portes-clés…Il a participé cette année à hauteur de 4000 € pour le financement des voyages en Italie et en Espagne (plus de 7000 € l’année dernière). Une question revient régulièrement de la part les professeurs : les élèves non adhérents doivent-ils en bénéficier au même titre que les élèves adhérents ? L’association est partagée sur le sujet puisque les non adhérents participent aussi indirectement au financement : tous les enfants achètent des viennoiseries par exemple, et pour plus de 5 € dans l’année. N’étant pas conviés à l’assemblée générale de cette association, les parents n’ont cependant pas de pouvoir décisionnaire là-dessus. Nous notons simplement que beaucoup de parents ne cotisent pas à cause d’un défaut d’information évident lors de l’appel de cotisation. Peu de parents savent finalement à quoi sert le Foyer ! Nous pourrions demander une information plus claire et plus complète sur le rôle du foyer en début d’année.  Peut-être peut-on envisager également une coopération plus générale des parents au fonctionnement du Foyer ?

Remplacement du cuisinier : il a été effectif le lendemain de son absence. Cependant, pour des questions de fonctionnement quotidien, nous sommes toujours en attente d’une 2ème personne qualifiée en cuisine. La qualité inégale des repas à la cantine est sans doute la conséquence directe de ces conditions de travail.

Activités ludiques pendant les grèves : nous maintenons que les professeurs qui décident de ne pas faire grève doivent assurer leur cours (sous forme de révisions de préférence afin de ne pas pénaliser les élèves absents), et non pas faire jouer les enfants aux cartes. Il s’agit d’un respect minimum dû aux enfants présents, aux parents et aux professeurs grévistes.

Mur au dessus de la cantine. Malgré nos inquiétudes, le Conseil général estime qu’il est à une hauteur réglementaire et qu’il n’a donc pas à le sécuriser davantage. Il nous reste donc à espérer qu’il n’y ait jamais d’accident à cet endroit à cause d’un chahut, fréquent à cet âge et au moment de détente qu’est la récréation.

Allègement des cartables : malgré le peu de latitudes que lui laisse son budget, le collège a décidé de débloquer 400 € pour l’achat de livres devant rester au collège. De plus, l’achat d’appareils de projection de livres a été demandé au Conseil général.

Hygiène des toilettes : malgré un nettoyage minimum 2 fois par jour, elles restent dans un état calamiteux à cause principalement d’actes d’incivilité. Même problème que dans toutes les toilettes publiques… Nous avons mit un mot dans notre bulletin trimestriel.

Propreté dans le tonneau : elle ne dépend pas du collège.

Salle mise à disposition entre 12 et 14h pour stocker les cartables (lutte contre les vols) : les enfants ne semblent pas au courant ! En revanche, il semble que l’accès aux casiers et aux cartables posés au sol devant soit fermé et protégé pendant la pause de midi.

Conseil de discipline : même si la communication sur le sujet est très délicate, essentiellement dans le but de protéger les protagonistes, nous craignons que le silence complet de la direction du collège laisse la place à toutes sortes de divagations dans la cour et dans les familles. Le meilleur moyen de stopper la rumeur est de livrer une information, même très succincte, mais officielle afin de rassurer des parents légitimement préoccupés en entendant des abomonations.

 

3/ Films pornos visualisés sur des portables dans la cour. On estime que 70% des enfants auraient un portable sur eux alors que l’usage en est interdit au collège. Celui-ci est confisqué dès qu’il en est fait usage (une vingtaine par semaine) et rendu directement à des parents souvent désagréables. Malheureusement, le collège n’a légalement pas le droit d’interdire les potables dans les sacs. Nous souhaitons faire un article dans le prochain numéro de la « Lettre des parents » pour sensibiliser sur la nocivité du portable, tant du point de vue physiologique que des dérives d’utilisation qui ont été constatées.

Concernant les films pornos, il s’agit malheureusement d’une banalisation inquiétante de la société que l’on retrouve dans les publicités, les clips, les tenues vestimentaires… Les adolescents y sont particulièrement exposés et les conséquences sur leur future vie sexuelle peuvent être dramatiques. Là aussi, nous souhaitons alerter dans la « Lettre des parents ».

 

4/ Engorgement du parking à 17h. Une réunion s’est tenue avec la mairie. Nous sommes toujours en attente de proposition pour trouver une place de stationnement au car qui bloque toute la circulation.

L’idéal serait de faire 2 parkings, un pour les cars et un pour les parents. La mairie propose de transférer les parents sur le parking des agents techniques et de la cité en face du collège. Cela nous paraît dangereux : les enfants auraient à traverser la route dans le chahut de la fin de journée… de plus, les agents techniques débauchent juste à 17h et le nombre de place disponibles est globalement équivalent à celui du parking actuel…

A notre demande, le policier municipal s’est déplacé au moins une fois pour tenter de faire respecter les emplacement par les parents, mais en l’absence d’alternative à proposer, son argumentaire est certainement délicat… Malheureusement, la mairie assure ne pas pouvoir le faire venir plus d’une ou deux fois par mois.

La démolition du «tonneau», qui est la véritable solution à terme, n’interviendra probablement pas avant 2010.

 

5/ Livres supplémentaires pour alléger le poids du cartable. Une grande souscription auprès des familles du collège et des CM2 a été validée. L’appel sera distribué dans les cahiers courant mai, ainsi que lors des « portes ouvertes » du collège les 6 et 26 juin. Si le collège est d’accord, il pourrait même être joint aux dossiers d’inscription.

Point sur les subventions demandées aux institutionnels :

Collège : 400 €.

Mairie de Montignac : oui (Mme Fontaliran doit nous rappeler pour nous donner le montant)

Conseils Général et Régional, Communauté des communes, Sergeac : refus

Autres villages et FSE : en attente de réponse.

Concernant les fournitures, qui représentent 50% du poids du cartable, nous souhaitons amener à la réunion qui doit avoir lieu avec les professeurs des exemples concrets : remplissage des cahiers de 200 pages et A4, nombre de cahiers par matières, proposition de « familles pilotes » pour l’utilisation de classeurs…

 

6/ Renouvellement du Comité de Fonctionnement de l’Association. L’association des parents d’élèves  aura bientôt un an. Nous invitons tous les parents à réfléchir dès maintenant à leur engagement pour la faire vivre en septembre : CF de l’association, CA du collège, Conseils de classe, adhésion… Le renouvellement est la garantie de notre dynamisme et de la motivation de chacun. Nous avons besoin d’autres idées, d’autres modes de fonctionnement, d’autres énergies. Bien entendu, un appel plus pressant sera lancé en septembre lors de notre assemblée générale.

 

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:54
Notre réunion de parents du 2ème trimestre s'est tenue le 6 février dernier. Voici quelques uns des thèmes abordés par les parents présents. Vous pouvez vous joindre à la réflexion en nous envoyant un mail.

 

 

 

Voyages à l’étranger des 4ème et 3ème :

Pour des raisons d’organisation et de discipline, la direction du collège a décidé de ne plus proposer de voyage linguistique avec les 100 élèves de 3ème. D’ailleurs, ce voyage n’avait quasiment aucun intérêt linguistique. Il reste cependant ouvert à toute proposition de « voyage de fin de promo » organisé en France et sur quelques jours.

Voyage à Salamanque. Il s’agit dorénavant d’un « vrai » voyage linguistique destiné à valoriser les enfants qui ont choisit une option et donc du travail supplémentaire. 330 € maximum demandé aux familles.

Voyage à Rome. Organisé conjointement avec le collège Bertrand de Bord à Périgueux, ou exerce notre ancienne professeur de latin. Voyage en car, hébergement en hôtel, 340 € maximum demandé aux familles.

Nous entendons les arguments motivant la suppression du « voyage de fin de promo », mais regrettons que 50 élèves de 3ème ne partent pas cette année alors qu’un voyage commun était tacitement attendu de tous. D’autant que beaucoup enfants ne partent jamais à l’étranger.

A l’initiative des élèves de 3ème sans option, nous venons d’apprendre que se prépare un voyage au Futuroscope.

Par ailleurs, il serait intéressant d’avoir le détail du fonctionnement du Foyer Socio Educatif (responsables, activités, budget).

 

Grèves des enseignants :

Le Principal ne peut pas imposer légalement aux professeurs de se déclarer gréviste la veille. Chaque enseignant agit donc selon sa conscience en prévenant ou non les élèves. Sans remettre en cause ni le droit ni le motif de la grève, nous proposons de rencontrer de manière informelle les enseignants concernés. Il nous semble dans l’intérêt de tous que ces journées se passent dans la sérénité. D’autre part, nous souhaitons que les enseignants présents fasse cours (exercices de révision pour ne pas pénaliser les enfants absents), et non pas de jeux…

 

Cantine

- Le prix unitaire du repas est de 2,16 € (dont 1,26 € sont affectés aux denrées). Le tarif annuel est donc de 388,80 €, mais la facturation est forfaitairement divisée par 3, indépendamment du nombre exact de jour par trimestre. Le logiciel de l’intendance ne permet pas de le faire figurer sur les factures comme nous l’avons demandé. En revanche, ces informations figureront sur les prochaines fiches d’inscriptions.

- Si nous passions à un système au ticket permettant une facturation sur 4 jours pour les familles le souhaitant (en moyenne, -25% d’effectifs le mercredi), le Conseil général appliquerait le forfait départemental de 4 jours (382 €). Il n’y aurait donc aucune économie pour les familles.

- Depuis la rentrée, il n’y a qu’un seul cuisinier et la qualité des repas s’en ressent. Le collège a demandé au Conseil général de remplacer la 2ème personne en cuisine par une personne qualifiée.

- 2 groupes de parents ont déjà été déjeuné à la cantine au 1er trimestre. L’expérience va se renouveler au 2ème.

 

Accompagnement éducatif :

Mis en place cette année, il propose une aide aux devoirs entre 16h et 17h (25 inscrits au 1er trimestre) et des activités ludiques et sportives entre 17h et 18h (15 inscrits). Cependant, l’absence de transport scolaire et la longueur de la journée permettent très difficilement aux enfants d’avoir accès à la tranche horaire 17/18h. Selon la Direction du collège,  les textes officiels imposent que l’accompagnement éducatif se déroule sur 4 jours, dans la même logique que pour le primaire. L’emploi du temps des 4ème et 3ème étant déjà saturé et l’heure de midi étant occupé par d’autres activités (théatre, chorale…), il n’y a aucun moyen de déplacer l’accompagnement éducatif.

 

Sécurité dans la cour :

- Nous avons alerté sur la dangerosité du muret situé près de la cantine et au dessus du terrain de basket. Malgré qu’il soit interdit, lLes enfants s’y assoient et le moindre chahut pourrait avoir des conséquences graves. Nous avons proposé de le sécuriser par un grillage par exemple. Le collège va transmettre cette demande au Conseil général.

- Des débris dangereux ayant été retrouvés près du portail à l’entrée du terrain de basket, cette zone a été balisée depuis et est maintenant inaccessible aux élèves.

- Les trous dans le grillage permettant aux enfants d’aller chercher les ballons égarés sur la route vont être signalés.

 

Propreté des toilettes de la cour : nous avons évoqué le sujet avec la Direction du collège en novembre. Cependant, les mêmes plaintes des enfants nous reviennent sur leur état déplorable. Les enfants préfèrent se retenir ou à se cacher pour aller dans d’autres toilettes non autorisées. Comme ce sont les plus utilisées et à un moment destiné à la détente et peut-être au « défoulement », nous allons donc demander à ce qu’elles soient nettoyées plusieurs fois par jour.

 

Parking du collège

- Depuis la rentrée, un car se gare devant tous les autres, bloquant complètement la circulation sur le parking à 17h : les voitures ne peuvent plus ni rentrer ni sortir, créant un engorgement dangereux. Le problème a déjà été signalé oralement au responsable Sivos à la mairie. Nous allons maintenant faire un courrier.

- L’accès pompier du collège (livraison cantine) doit resté accessible à tout moment. Or, des parents y dépose leurs enfants. Plusieurs situations dangereuses ont été observées et signalées en vain. Nous allons demander à la mairie d’y placer un agent de la police municipale 15 mn le matin et le soir pendant 15 jours afin de faire perdre les « mauvaises habitudes » de certains.

- Le problème des places de stationnement sur ce parking est récurrent et sans solution immédiate. On demande aux parents de se garer correctement alors qu’il n’y a pas de place ! Il faudra veiller, dès l’ouverture du nouveau gymnase, à ce que le bidon soit démonté rapidement et transformé en places supplémentaires.

 

Poids des cartables :

Nous avons proposé que soit mise en place un groupe de réflexion sur le poids des cartables, composé de la direction, d’enseignants, de parents et d’enfants. Notre objectif est d’en sortir avec des propositions concrètes et efficaces, même si nous savons bien que nous n’avons pas de solution miracle dans l’état actuel des financements publics. La première rencontre s’est tenue le 3 février.

Rappel : le poids des cartables se situe entre 10 et 12 kg, soit 30% du poids moyen d’un enfant de 6ème, pour 10% recommandé par les médecins.

-    Il y a d’abord été rappelé ce qui avait déjà été mis en place à la rentrée pour les 6ème : casier attribué chaque enfant, avec une aide à l’utilisation faite par les professeurs principaux et les surveillants, suppression des cahiers de 200 pages, allègement des fournitures, travail en classe avec 1 livre pour 2 élèves, livres disponibles au collège pour les enfants ayant des problèmes de santé latents ou ponctuels.

Utilisation du casier :  les professeurs sont assez découragés et sans solution car la moitié des élèves de 6ème ne l’utilise pas (par flegme, parce qu’il est  fouillé ou détérioré, par manque de temps, disent-ils)

Ergonomie des cartables et positionnement du dos : la plupart des cartables ne sont pas adaptés pour porter des charges de 10-12 kg (surtout quand les sangles ne sont pas serrées !). Un cartable rigide et plus large que haut sera préconisé avec les prochaines listes de fourniture.

Utilisation des vidéo-projecteurs : plusieurs salles en sont équipées mais on ne peut y projeter le livre que si l’éditeur en a fourni une version numérique (1 seul livre pour l’instant). Un appareil existe qui permettrait de projeter le livre directement au tableau, mais il coûte 400 € + équipement de rideau dans la salle (2000 €).  De plus, la lecture sur écran étant plus fastidieuse que dans un livre, elle ne serait envisagée que pour des lectures courtes (exercices de maths, physique, SVT ?).

Suppression totale des cahiers de 200 pages pour toutes les classes : une prochaine réunion avec des professeurs de toutes les matières et de tous les niveaux va être organisée pour déterminer si cela est envisageable, et plus généralement sur l’allègement des fournitures qui constituent la moitié du poids du cartable.

Achat de livres stockés au collège : La Direction a rappelé que l’enveloppe annuelle attribuée par l’Etat à l’achat de manuels scolaires est de 8000 € et ne laisse aucune possibilité d’acheter des livres supplémentaires. Cependant, si la question du financement était prise en charge ailleurs, le collège aurait la possibilité de les stocker dans les salles de Français, Histoire et Langues.  Il faudrait compter 600 € par matière et par niveau. Par exemple, pour que les élèves de 6ème n’aient plus à amener leurs livres dans les 4 matières principales, il faudrait 600 € x 4 = 2 400 €.

D’autres associations de parents ont dépensé beaucoup d’énergie à organiser des Lotos ou autres initiatives pour récolter des fonds. Nous avons aussi pensé à une cotisation personnelle qu’acquitterait chaque famille (mais que faire avec les familles qui refuseront de payer ? Pas de livre pour leur enfant ?!) ou alors demander à chaque enfant du collège et CM2 d’amener 1 € pour financer la première matière, et demander le reste aux institutions. Considérant que l’un des fondements de l’école publique est la gratuité, d’autres estiment que ce n’est pas aux parents de prendre en charge ce financement, même si ils peuvent y participer. C’est en tout cas à eux de l’impulser… Nous avons donc décidé de nous tourner vers le Conseil Général, Conseil Régional et Collège. Prenons exemple sur ce qui s’est fait ailleurs pour sensibiliser les pouvoirs publics : journées sans livres, pesées de cartables, intervention de médecins pour l’établissement de certificats médicaux en début d’année…

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article