Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adhésion 2016-2017

ADHÉSION 2016-2017

téléchargez adhésion 2016

Recherche

Nous contacter

APEESM

Groupement scolaire

avenue de Lascaux

24290 - Montignac

Boîtes aux lettres

Maternelle & Élémentaire :

à l'entrée de l'école élémentaire

Collège:

à l'entrée de la Vie Scolaire

Téléphone:

06 84 30 89 42 (président de l'association)

e-mail :

parents.montignac@yahoo.fr

page facebook :

www.facebook.com/Apeesm24

Supprimez Les Publicités Sur Ce Blog !

20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 20:15

INVITATION

 

Vendredi 22 novembre 2013

à 20h30

salle de réunion

sous la mairie de Montignac.


Objet :       présentation des représentants des parents,

                   préparation du Conseil d'administration (le pont de l'Ascension, les bus et navettes,...)

                   finalisation de la liste des délégués de classe,

                   questions et sujets divers.

 

Nous comptons sur la présence du plus grand nombre.

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:41
Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:37

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE PARENTS DU COLLEGE DU 24 MAI 2013

 

Accident de car du 15/11/12. Toujours aucune conclusion officielle de l’enquête à notre connaissance.

 

Aménagement du parking. Dans le cadre de Lascaux 4 et des divers aménagements en cours dans Montignac, le Maire a bon espoir de pouvoir aboutir dans ses discussions avec le Conseil Général. Une sécurisation et une augmentation des stationnements pourraient aboutir dans les 2 prochaines années.

 

Navette vers les équipements sportifs. Nous avons fait un courrier le 18 avril à tous les maires rattachés au Sivs en leur demandant de nous expliquer la motivation de leur vote ayant abouti à un arrêt du financement. A ce jour, aucun ne s’est donné la peine de nous répondre, mais sans doute sont-ils très embêtés pour nous répondre ! Un Conseil d’administration extraordinaire est convoqué pour le mardi 28 mai où l’on devrait en apprendre plus.

 

Poids des cartables. Nous n’avons toujours pas de date pour la réunion avec M. Lehouedec, des représentants des parents et des professeurs. Elle était promise pour le mois d’avril. Par ailleurs, nous sommes assez irrités d’apprendre que la liste des fournitures a déjà été distribuée dans certaines classes, ce qui relativise beaucoup la portée que nous attendions de cette rencontre ! Nous reposerons la question au prochain CA.

 

Casiers. Il semblerait que, contrairement à ce que la Vie scolaire nous avait affirmé, tous les enfants de 6ème et 5èmen’ont pas systématiquement accès à un casier. Si beaucoup sont cassés, il faut prendre des mesures pour les réparer et empêcher d’autres dégradations.

 

Punitions collectives. Malgré le rappel à la loi de M. le Principal lors du dernier CA, nous constatons qu’elles se pratiquent toujours avec plusieurs professeurs, sous une forme à peine déguisée.

 

Cours de Français en 5ème Après plusieurs rencontres et discussions téléphoniques depuis le début de l’année scolaire avec M. le Principal, après intervention au conseil de classe, après courrier demandant une réponse rapide, après s’être vu dissuadés de recourir à l’Inspection académique, nous ne constatons toujours aucune amélioration. Nous en concluons que la méthode de « temporisation » que l’on nous avait préconisée en début d’année n’a pas fonctionné et en tirerons les conséquences à l’avenir.

 

Placard. Les enfants de CM2 en visite au collège ont encore entendu parler du « placard à punition » alors que l’on nous avait annoncé sa mise hors d’usage. Nous confrontons les témoignages de nos enfants et en arrivons à la conclusion que la version de la direction du collège est exacte : le placard ne peut plus être utilisé dans ce but puisqu’il est verrouillé. Reste à rassurer les parents de CM2.

 

Cahier de texte éléctronique. L’utilisation est encore à perfectionner. Plusieurs familles ont remarqué qu’il était souvent incomplet, en particulier sur des devoirs qui n’y seraient pas toujours notés. D’autres à l’inverse déplorent des devoirs qui y apparaissent alors que le professeur n’en a pas parlé en cours.

 

Temps de pause du midi. Certaines options de 3ème pourront être placées dans l’emploi du temps en septembre entre 12h30 et 14h, mais aucune matière obligatoire. Nous resterons vigilants en septembre.

 

Attitude de certains professeurs. Nous revenons sur l’attitude de plusieurs professeurs, et notamment sur les propos humiliants qu’ils peuvent tenir aux enfants. Il est délicat de rapporter à M. le Principal une somme de plaintes individuelles sans citer de noms. D’une part car il faut l’accord des familles qui craignent d’être mises à l’index, d’autre part parce que sans preuve matérielle, elles craignent que la parole des professeurs soient prédominantes.

 

Association. En 5 ans d’existence, nous avons largement fait la preuve de l’intérêt de notre association. Cependant, elle ne peut continuer à fonctionner que si les parents s’y investissent. Nous avons réuni cette année une centaine d’adhésions/contacts au collège, ce qui représente près d’un tiers des familles, soit bien au-delà de beaucoup d’associations similaires. Nous appelons tous les parents à intervenir encore plus activement dans la vie du collège, notamment en devenant membre du conseil d’administration du collège (12 parents). Comme tous les ans, nous collecterons les candidatures lors de notre Assemblée générale en septembre.

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 20:26

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE PARENTS DU COLLEGE DU 8 FEVRIER

ET DE NOTRE RENCONTRE AVEC M. LE PRINCIPAL LE 14 FEVRIER 2013

 

Accident de car du 15/11/12. Personne n’a encore d’information officielle à communiquer. Cela signifie que l’enquête est toujours en cours.

 

Aménagement du parking. M. le Principal souhaite vraiment faire avancer le dossier qui nous préoccupe depuis plusieurs années. Il a convoqué un Conseil d’administration pour en débattre avec les élus. Nous avons par ailleurs été rencontrer M. Le Maire de Montignac et M. le Conseiller Régional qui nous ont tous les deux exposé leur volonté et leurs limites. Nous avons cependant bon espoir pour une réalisation en 2015.

 

Navette vers les équipements sportifs. Il semble que la solution de financement pérenne annoncée n’ait toujours pas abouti. M. le Principal estime avoir laissé suffisamment de temps aux élus pour se mettre d’accord entre eux et abordera le sujet officiellement au Conseil d’administration du 19/02. Il refuse d’envoyer les enfants à pied au gymnase. Quant à nous, nous avons redit notre position : nous refusons qu’ils aillent à pied au gymnase comme nous refusons qu’ils aient des cours d’Eps « bricolé » dans la salle d’évolution sportive. Nous sommes prêts à repartir au combat comme il y a 2 ans si la situation l’exigeait puisque cela avait contribué à une issue positive : http://apeesm.over-blog.com/article-reunion-de-parents-47763732.html

 

Les délégués parents et enfants doivent-ils sortir des conseils de classe quand on parle de leur enfant ? Devant notre refus, M. le Principal revient sur sa proposition et laissera les délégués assister aux prochains conseils dans leur intégralité. Il précise toutefois qu’il reviendra sur sa décision s’il est témoin du moindre dérapage dans l’équité de traitement de tous les enfants de la part des parents, des enfants ou des professeurs. Nous redemandons donc à nos délégués de s’abstenir de toute intervention sur leur enfant et aussi de ne pas répondre à d’éventuelles invites des professeurs.

 

Poids des cartables. Il a y 4 ans, des représentants de parents et d’enseignants étaient tombés d’accords sur un certains nombre de mesures permettant d’alléger significativement le poids des cartables : autorisation d’utiliser 1 livre pour 2 enfants en classe, autorisation des classeurs/trieurs en 3ème, suppression des cahiers de 200 pages, plus aucun matériel nouveau dans le cartable si rien n’en est retiré en contrepartie etc. Malheureusement, les mauvais réflexes reviennent petit à petit. C’est pourquoi nous souhaitons refaire une réunion similaire pour confirmer ce qui avait été acté et éventuellement faire d’autres propositions. M. le Principal nous a promis cette réunion pour le mois d’avril.

 

Foyer Socio-Educatif. L’assemblée générale a été annulée cet automne. Nous avons renouvelé notre souhait d’être présents à la prochaine réunion et d’y impliquer également les enfants dans l’esprit de les éduquer au monde associatif.

 

Aide aux enfants en situation de handicap. Ils ont droit à un accompagnement dans la classe par un professionnel spécialisé. Il faut savoir que l’élaboration d’un dossier peut prendre jusqu’à 3 mois. Pour ce qui concerne les enfants dyslexiques, une approche appropriée est mise en place par les professeurs de la classe une fois que le diagnostic a été confirmé par un professionnel médical.

 

Punitions collectives. Nous distinguons les punitions (de préférence pédagogique) de tous les enfants au motif que la plupart d’entre eux bavardent et celles qui punissent tous les enfants au motif que l’un d’entre eux aurait fait une bêtise. Par conséquent, nous condamnons les faits qui nous sont rapportés dans plusieurs classes.

Nous rappelons la circulaire N° 2011-111 du 01/08/11 : « Le principe d'individualisation implique de tenir compte du degré de responsabilité de l'élève. La sanction ne se fonde pas seulement sur l'acte en lui-même mais également sur la prise en compte de la personnalité de l'élève, surtout s'agissant des mineurs, ainsi que du contexte dans lequel la faute a été commise. Les punitions ou sanctions collectives sont donc prohibées. Outre le fait qu'elles sont illégales, leur finalité éducative ne serait pas atteinte. Il s'agit en effet de mettre l'élève en situation de s'interroger sur sa conduite et les conséquences de ses actes. »

 

Dérapage dans l’utilisation d’internet. Plusieurs parents se sont inquiétés en retrouvant sur Facebook des photos prises dans la cour du collège. Or, le règlement intérieur du collège interdisant l’utilisation du portable est signé en début d’année par toutes les familles. Des spécialistes de la question interviennent dans le collège auprès des enfants et des parents. Les professeurs de technologie en parlent également en cours. Que faire de plus ?

 

Bourses du Conseil Général. Beaucoup de familles font leur demande dès le mois de septembre. Or, le temps que les dossiers passent en commission au CG, puis que le virement soit fait, puis que l’argent transite par l’agence comptable de Sarlat qui valide enfin le paiement, les familles ne touchent les 90 € que fin mars dans le meilleur des cas. La procédure administrative actuelle ne permet hélas pas d’aller plus vite. Les familles demi-pensionnaires voient cette somme directement déduite de leur facture de cantine du 3ème trimestre.

 

Prise à partie des enfants. Tous les ans, des enfants ont à subir des remarques désagréables de la part de certains enseignants suite à l’intervention d’un parent lors d’une réunion ou à l’écriture d’un mot, ou encore après une rencontre. Nous avons rappelé à M. le Principal que les enfants n’ont pas à être mêlés à des discussions d’adultes.

 

Encouragements. Il nous semble que la mention « encouragements » sur le bulletin trimestriel ne doit pas être tributaire des notes (contrairement à la mention « Félicitations » qui peut l’être). Il s’agit de souligner un investissement de l’élève, une régularité dans le travail, des efforts fournis qui ne payent pas forcément tout de suite.

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 10:02

Les parents élus reviennent sur les points principaux évoqués lors du Conseil d’Administration du collège du 19 novembre et sur les réponses aux questions que nous y avons posées.


Une enquête a été ouverte par le procureur sur l’accident de car du 15 novembre. Le Principal du collège s’est engagé à nous la communiquer dès qu’elle sera en sa possession. Nous aviserons de notre éventuelle réaction à ce moment là.
Une sensibilisation sur le port de la ceinture et de la prévention routière vont être organisées par le collège.
Le Principal a proposé la mise en place d’une commission comprenant des parents et chargée de faire remonter tous les éventuels dysfonctionnements des cars scolaires (chauffages défaillants, horaires non respectés, incidents techniques…

La mairie de Montignac et le Conseil Général ont par ailleurs affirmé être disposés à régler le problème du parking particulièrement accidentogène, notamment en envisageant le démantèlement du bidon. L’association le réclame depuis des années. Le coût élevé du désamiantage a toujours été mis en avant pour reculer l’échéance.


L’association des parents a demandé des explications sur la pause de midi des 3ème. En effet, cette année, tous les enfants de 3ème (y compris ceux qui n’ont pas d’option) voient leurs pauses de midi rognées de ½ h à 1h, de 1 à 3 fois par semaine. La cause en est l’autorisation qui a été faite l’année dernière de cumuler plusieurs options. Cette décision a considérablement compliqué l’organisation de tous les emplois du temps et tous les enfants en subissent les conséquences. Le Principal a déploré cette situation et s’est engagé à ce qu’elle ne se reproduise plus les années à venir, et donc à limiter les possibilités de cumul des options. Les professeurs ont noté que les enfants n’étaient pas attentifs quand ils avaient faim ou étaient fatigués, cette organisation n’est donc pas efficace.

 

Le CDI est ouvert de 9h30 à 12h30 et de 13h à 17h le lundi et le jeudi, idem avec une fermeture à 15h le mardi et le vendredi. Les enfants peuvent s’y rendre pendant les heures d’études (heure complète) ou entre 13h et 14h pour des durées à leur convenance. Il y a une vingtaine de place qui sont attribuées prioritairement aux élèves qui ont des recherches à faire. Cela semble suffire, sauf pendant les pauses de midi quand il pleut ou qu’il fait froid.

Les tarifications des prestations à usage personnel sont inchangées par rapport à l’année dernière. Photocopies (hors rattrapage de cours) : 0,10 €/feuille, appel téléphonique : 0,20 € vers fixe et 0,50 € vers mobile.

 

Lors des sorties Unss, les équipes adverses se retrouvent parfois dans le même vestiaire en fonction de l’équipement des villes accueillantes. Cela n’a jamais donné lieu à incident et les parents doivent être rassurés. Toujours pour l’Unss : l’effectif de la section rugby était en baisse, il peut se produire que les enfants jouent à 10 ou 11 contre 12. Les professeurs l’assument en calculant les éventuels risques physiques.

 

Nous discutons ensuite des remarques des parents, par mail ou téléphone. Nous décidons de les faire remonter à la direction du collège.


Les bourses de 80 € du Conseil général semblent être versées au collège en décembre, et seulement reversées aux familles en juin. Pourquoi faire attendre autant les familles ?

 

Il est compliqué pour les enfants absents de récupérer les cours (maladie, sorties Unss, voyages). Les devoirs sont sur Argos, mais pas les cours. Les enfants de la classe n’habitent pas toujours à côté et on ne peut pas demander aux délégués de s’en charger. Il nous semble que c’est aux adultes du collège de permettre aux absents de récupérer leurs cours. En mars dernier, nous avons déjà demandé au Collège de prévoir une organisation spécifique en cas d’absence d’un élève. Nous allons réitérer notre souhait.

De plus, quand 20% de la classe est en sortie (ou réunion) avec l’Unss, il nous semble que les professeurs qui font cours pourraient s’adapter.

 

Nous attirerons l’attention du collège sur le fait que ce n’est pas à la maison que doivent être imprimées les recherches demandées par les professeurs sur Internet. L’encre coûte trop cher et les enfants font rarement le tri dans tout ce qu’ils trouvent.

 

Nous revenons ensuite sur la sécurité du parking. En attendant le démantèlement du bidon que nous souhaitons rapide, nous souhaitons suggérer des mesures immédiates et en discuter avec des professionnels de l’aménagement urbain :

-   matérialiser par des barrières un couloir piéton permettant aux enfants de traverser le parking de haut en bas en toute sécurité

-   détacher un policier municipal ou personne ayant autorité pour réguler le flux et le stationnement des voitures à partir de 16h55

 

Nous sommes toujours préoccupés par le poids des cartables. Malgré des avancées sensibles grâce à l’action de l’association (financement de collection de livres dans les classes, suppression des cahiers de 200 pages, etc), certains cartables pèsent encore plus de 10 kg et nous souhaitons relancer le débat. Nous souhaitons mettre plusieurs propositions en débat avec les professeurs :

-   rendre la liste des fournitures plus souple, notamment en laissant la liberté aux enfants d’utiliser des cahiers petit format, des classeurs (utilisés dès le CM2), des trieurs, etc.

-   rendre très exceptionnel l’ajout de nouveaux matériel à transporter (cahiers d’exercices de Français)

-   laisser les livres à la maison le plus souvent possible et utiliser les rétro-projecteurs pour visualiser les exercices, cartes, graphiques…

-   acheter systématiquement les livres numériques quand ils sont disponibles chez les éditeurs.

 

Il n’y a pas assez de jeux à disposition des enfants pendant la récréation. Les baby foot sont endommagés.

 

D’une manière générale, nous souhaitons que parents et enfants soient plus impliqués dans la vie du foyer socio-éducatif. C’est un outil d’intégration qui peut être particulièrement intéressant pour les enfants. Son assemblée générale se tiendra au collège en salle P12 le jeudi 6 décembre. Toutes les familles adhérentes y sont invitées.

 

Nous n’avons pas d’infos sur la continuité du financement de la navette gymnase/collège, mais il semble que plusieurs mairies n’aient pas reçu les demandes de subvention du collège pour 2012.

 

Sur proposition d’un parent, nous décidons de faire passer dans les cahiers de correspondance un questionnaire pour permettre aux délégués de préparer les conseils avec les familles (PJ).

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 19:02

 Sud-Ouest-17-nov-12-acciden

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:03

Ces réunions ont lieu une fois par trimestre. Elles sont ouvertes à tous et nous permettent de partager l'information et la réflexion. Vous êtes informés des dates par un mot dans les cahiers. Pour être sûrs de ne pas louper les prochaines, communiquez-nous votre e-mail : parents.montignac@yahoo.fr

 

Nous informons les parents que Mme Decomberousse a été remplacée par M. Labrousse depuis le 5 mars. Plusieurs personnes s’étonnent de ne pas avoir eu un mot officiel dans le cahier.

 

Les élus au Conseil d’Administration du collège rendent compte brièvement des 2 dernières séances.

- Ni  le collège ni les familles ne souhaitent financer les cahiers d’exercice de Français. Il sera donc supprimé à la rentrée, tout comme le cahier d’exercices d’Anglais.

- Le collège ne souhaite pas non plus financer les 900 € annuels de licence Unss pour la section rugby. Nous avons accepté de continuer à les faire financer par les familles étant donnée qu’elle donne aussi accès à toutes les activités unss hors temps scolaire.

- Nous avons posé la question de la gratuité des cars scolaires, puisque c’est le cas dans de nombreux départements voisins de la maternelle au lycée (Lot, Corrèze, Lot et Garonne, Haute Garonne, Landes, Aveyron, etc). Le Conseil Général nous a répondu qu’il avait fait des choix financiers différents, préférant notamment rénover  les bâtiments des collèges qui en ont besoin.

- Nous avons demandé à ce que le surveillant qui aide à la vente du pain/chocolat à la récréation matinale soit réaffecté à la surveillance de la cour, étant donné que la vie scolaire manque d’1 à 2 postes de surveillance. Il nous a été répondu que les enfants avaient réellement besoin de l’aide d’un adulte dans la vente, que le bénéfice de cette vente était indispensable au financement d’actions culturelles et qu’il n’y avait aucun autre adulte disponible à ce moment-là dans le collège (personnel dépendant de la direction).

- Nous notons que contrairement à ce qui nous a été dit au dernier CA, le collège a refusé d’’accueillir les élèves le lundi 6 février (jour de grosse neige, pas de cars scolaires). Il a été demandé aux élèves qui s'étaient présentés le matin de rentrer chez eux. Nous n’avons pas eu de réponse quant à l’organisation pédagogique de cette semaine perdue (utilisation des cahiers de texte numérique ou des mails des familles).

 

Nous avons exprimé notre désaccord auprès de la direction du collège sur le fait que le FSE fasse un bénéfice sur l’achat des flutes. Cet instrument est une dépense présentée comme obligatoire aux familles. Or, le foyer est une association qui récolte des fonds sur la base du volontariat et du consentement avisé : cotisations, en-cas de la récréation, cartes de voeux, bulbes,etc.

 

Nous décidons de reposer la question de la lutte contre le décrochage scolaire qui concerne entre 20 à 30% des enfants. Pour sortir des déclarations de bonne intention et dans un contexte d’effectifs raisonnables (hors 3ème, mais qui devrait se régler l’année prochaine), nous décidons de faire des propositions concrètes au prochain CA: demande de tutorats, alerte aux familles, bilan individuel du PARI, etc.

 

Voyage en Autriche. Nous avons été atterrés de n’avoir aucune information pendant les premières 48h du voyage (ni sur le répondeur, ni sur le blog du collège) dans un contexte de 2 accidents de cars scolaires mortels survenus quelques jours auparavant.

De même, nous souhaitons réaffirmer au prochain CA que lorsque un enfant manque des cours du fait d’une activité proposée par le collège (voyage, sortie, compétition Unss, etc), c’est au collège de lui fournir les moyens de les rattraper et non à l’élève de se débrouiller, notamment en lui fournissant les photocopies et documents des cours à rattraper.

Toujours sur le voyage, nous souhaitons poser clairement les conditions de sécurité que nous exigeons pour nos enfants lors des prochains voyages : minimum 2 enfants par famille d’accueil, vérification systématique par téléphone que l’enfant se trouve bien là où il doit être et dans de bonnes conditions, téléphone des accompagnateurs communiqués par écrit aux familles et aux enfants, les enfants doivent toujours être remis à des adultes et non pas à d’autres enfants, concertation entre les 2 équipes enseignantes sur l’opportunité du choix de la famille en fonction de l’enfant accueilli, etc. Si cette organisation s'avère trop compliquée, nous demandons à ce que les enfants soient accueillis dans des auberges de jeunesse.

 

Enfin, nous alertons les familles sur le fait que beaucoup de parents de l’association quittent le collège l’année prochaine (dont le référent et 3 élus au CA). Pour que l’asso continue de fonctionner l’année prochaine, il est indispensable que d’autres parents prennent le relais. Il serait dommage que l’association disparaisse alors que chaque réunion nous montre que son utilité n’est plus à prouver !

 

Questions des parents qui seront posées au Conseil d’administration du collège du 3 avril 2012

1/ Nous exprimons toutes nos réserves sur l’accueil individuel dans les familles lors d’éventuels prochains voyages scolaires. Nous demandons que la vigilance des adultes soient accrue, notamment par des procédures simples et essentielles : accueil minimum de 2 enfants par famille, remise par écrit aux enfants et aux familles avant le départ des téléphones de tous les accompagnateurs ainsi que du principal, vérification téléphonique systématique quand les enfants sont dans les familles en demandant à parler en personne à l’enfant, concertation des 2 équipes pédagogiques sur le choix de la famille accueillante en fonction de l’enfant accueilli. Si ces conditions ne peuvent pas être réunies, nous souhaitons revenir à un accueil en auberge de jeunesse, quitte à payer quelques dizaines d’euros en plus.

 

2/ Comme tous les ans, beaucoup de parents s’inquiètent du décrochage scolaire de leur enfant. A des niveaux divers, nous constatons qu’il concerne en moyenne 1/3 des enfants tous les ans et dans toutes les classes. Les familles se sentent désemparées et en situation d’échec. Nous refusons cette fatalité. Le collège de Montignac n’est pas situé dans une zone difficile avec des enfants posant de graves problèmes de comportement, il n’y a pas non plus de gros problèmes d’effectifs (sauf en 3ème, mais qui devrait se résorber l’année prochaine), l’équipe pédagogique est stable et complète. Tous les moyens devraient être réunis pour enrayer ce gâchis. Concrètement, nous souhaitons votre avis sur quelques mesures que nous proposons : mise en place de tutorats à l’initiative du conseil de classe, alerte aux familles dès que l’enfant est en faiblesse dans les matières principales (notamment en vérifiant que le relevé de notes du cahier de correspondance est bien rempli), bilan individuel du PARI présenté chaque trimestre aux familles, etc. Un adolescent est un enfant en revendication d’autonomie et de liberté. C’est une étape qui est souvent délicate pour les parents, et sans doute aussi pour les enseignants, c’est pourquoi la solution aux problèmes d’échec ou de décrochage scolaire ne peut être trouvée que dans la concertation.

 

 

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 11:07

Comme tous les ans, l'association des parents d'élèves de Montignac a tenu son assemblée générale en septembre. C'est la seule réunion de l'année qui a l'occasion de regrouper les parents des 3 écoles.

La Présidente Elsa
Mairine a présenté l’association, son fonctionnement, son rôle et ses objectifs. Elle a insisté sur l’importance de la communication (blog, mails, Lettre des parents) et fait le bilan de l’année. Nous sollicitons ardemment des rédacteurs pour la Lettre des Parents afin de pouvoir en sortir 3 par an.

 

Rapport financier présenté par le trésorier et approuvé par l’Assemblée présente. Nous décidons de maintenir la cotisation annuelle à 5 € pour l’année 2012/13.

 

Bilan Maternelle : Comme pour les autres écoles, nous avons assisté aux conseils d’école et en avons rendu compte aux familles, nous avons été médiateurs dans plusieurs cas individuels et avons rédigé la LDP. Nous avons également organisé des animations (goûters du monde) pour financer un spectacle pour les enfants (les 3 chardons), accompagnement des sorties scolaires, aide à la préparation de Noël, carnaval, fête des écoles (affiches, gâteaux, décors…), participation à la kermesse… Nous accueillons cette année une nouvelle directrice, mais sommes dans l’incertitude quant au poste d’Employé de Vie Scolaire.

Perspectives : faire perdurer ces animations, rester vigilants concernant une éventuelle fermeture de classe (baisse des effectifs), continuer de réfléchir à l’organisation du temps de repas qui est trop long et trop bruyant, alerter à nouveau sur la sécurité de la clôture de la cour. Nous aimerions que le panneau « Attention école » de l’ancienne école maternelle soit déplacé et posé rue Emile Lajunias côté cour de la nouvelle école maternelle, càd entrée des élèves à 13h30.

 

Bilan Elémentaire : nous accueillons cette année une nouvelle directrice avec laquelle nous avons déjà établi de saines relations.

Nous avons obtenu la fermeture des accès du bâtiment quand les enseignants sont occupés dans leur salle de classe.

Des parents bénévoles et disponibles assurent la distribution du fruit à la récré du mardi matin. Suite à une demande d’autonomisation des enfants qui passent de la grande section au CP, les parents ont accepté d’aider à la prise du repas pour le mois de septembre. Le constat fait est que plus il y a d’adultes dans la cantine et mieux les enfants mangent.

Perspectives : nous sommes prêts à collecter de l’argent pour financer un projet précis auquel nous aurions été associés. Nous voulons obtenir un ralentisseur devant l’école et un réaménagement des trottoirs. Nous sommes en attente de la nomination de l’enseignant spécialisé du Rased, puisque celui de Montignac ne fait pas parti des 600 postes supprimés nationalement. Nous restons également vigilants quant à une éventuelle fermeture de classe (baisse des effectifs) d’autant plus que toutes les classes sont à double niveau hormis 1 CP.

 

Bilan Collège : nous avons obtenu (avec l’aide de la presse locale et des profs de sport) une navette pour faire les trajets quotidiens collège/gymnase qui étaient trop dangereux. L’opération « Stop aux cartables trop lourds » est toujours en place. Les parents de 6ème et 5ème doivent vérifier que leurs enfants n’amènent pas en cours leurs livres de Français, Maths et Anglais puisqu’ils sont fournis en classe. Nous avons pris position et serons amenés à le refaire sur l’accessibilité des élèves aux voyages scolaires. Nous avons été médiateurs dans plusieurs cas individuels. Nous avons obtenu une charte écrite sur les motifs et les modalités d’exclusion d’un voyage ou d’une sortie. Nous avons alerté sur la propreté des toilettes de la cour qui semble s’être améliorée, sur le gâchis concernant les couvertures des manuels qui a été supprimé (on demandait aux parents de les ôter systématiquement en juin, même en bon état pour les recouvrir en septembre). Nous avons enfin eu accès aux trajets des cars scolaires, arrêts et tarifs (publiés sur notre blog).

Perspectives :

Apres une longue discussion, nous fixons notre position sur les voyages scolaires. Nous déplorons que certains partent 2 fois quand beaucoup d’autres ne partent pas du tout. Nous avons conscience que le sujet est délicat et ne voulons pas pénaliser les professeurs qui font l’effort d’organiser quelque chose. Nous devons rester attentifs au financement de la navette qui n’est pas pérennisé. Par ailleurs, nous avons toujours des projets en attente de volontaires (faire un dvd sur le cross, une action humanitaire autour du gâchis de nourriture, fournir aux familles un pack fournitures scolaires à des tarifs avantageux…).

Nous en profitons pour préparer nos questions au prochain Conseil d’Administration qui aura probablement lieu dans quelques jours.

 

Enfin, l’Assemblée présente élit le nouveau Comité de fonctionnement (taux de renouvellement 16%).

 

COMITE DE FONCTIONNEMENT 2011/12

Maternelle

Elementaire

Collège

Pierre HISSIER

Céline BLONDY

Christian TOURRON

Elsa Mairine

Joseph GORBANEVSKY

Frédéric GALINAT

Yannick MOIGNE

Serge GUILLAUMEAU

Nathalie DEVIENNE

 

Dominique LASSALLE

Marie Hélène SALLER

 

 

Odile BONNE



Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:55

Les élus présents rendent compte des 2 derniers Conseil d’Administration. Ses membres se sont nettement renouvelés, tant chez les parents que chez les enseignants et nous nous félicitons du dialogue constructif qui s’y est établi avec l’administration. Nous expliquons pourquoi la plupart d’entre nous se sont abstenus lors de la présentation du voyage à Vienne et selon l’avis de l’écrasante majorité des parents présents lors de la réunion préparatoire. Nous évoquons le vote des crédits pédagogiques après la motion signée en juin par les profs et les parents. Le stage en entreprise des 4ème qui se déroulera dorénavant en octobre de l’année de 3ème pour une meilleure exploitation pédagogique. La réunion d’information sur les dangers d’Internet organisé par le collège à destination des parents aura lieu le jeudi 18 février. La navette collège/gymnase est financée par toutes les communes du regroupement pédagogique et par le Conseil général (pour 2012 seulement). Les nouvelles directives en matière de discipline imposent plusieurs nouveautés : commission éducative en remplacement de la commission de vie scolaire avec des parents élus, registre des punitions anonymés consultable par tous, plus d’exclusion de +8j (ou alors définitive), Travaux d’Intérêt Général proposés systématiquement à la place d’une sanction, la parole contradictoire de l’élève et des parents doit être systématiquement entendue, etc. Nous rappelons que les punitions collectives interdites depuis longtemps, tout comme le zéro de conduite ou encore les lignes à copier.

Nous discutons dans le détails des réponses qui ont été faites à nos questions : interrogations surprises le jour le la rentrée, conditions de recrutement des professeurs par le biais de l’Anpe, mesures contre les vols et disparitions d’affaires personnelles, financement des cahiers d’exercices d’anglais et de français, ainsi que de la licence demandée pour l’option rugby.

 

Nous rendons compte également de l’Assemblée générale de l’Association Sportive; et de celle du FSE à laquelle nous avons assisté pour la première fois.

 

Nous constatons que la cabine téléphonique est encore hors d’usage, ce qui embarrasse essentiellement les plus jeunes qui n’osent pas aller demander à téléphoner à l’accueil. Nous le signalerons à la vie scolaire. Nous abordons également les sujets de la discipline, de la cantine, du désintérêt fréquent des enfants pour l’école et de leurs difficultés croissantes. Nous sommes inquiets de l’inefficacité du soutien scolaire pour les enfants qui perdent pied. Quelles solutions proposer aux familles qui cherchent une alternative à l’échec scolaire de leurs enfants ?

 

Nous élaborons nos questions pour le prochain Conseil d’administration.

 

Ces réunion ont lieu une fois par trimestre. Elles sont ouvertes à tous, adhérents ou non, ne vous engage à rien et permettent de partager l'information et la réflexion. Prochaine rencontre en mars 2012. 

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 15:16

pari.jpg 

Repost 0
Published by APEESM - dans COLLÈGE
commenter cet article