Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Adhésion 2016-2017

ADHÉSION 2016-2017

téléchargez adhésion 2016

Recherche

Nous contacter

APEESM

Groupement scolaire

avenue de Lascaux

24290 - Montignac

Boîtes aux lettres

Maternelle & Élémentaire :

à l'entrée de l'école élémentaire

Collège:

à l'entrée de la Vie Scolaire

Téléphone:

06 84 30 89 42 (président de l'association)

e-mail :

parents.montignac@yahoo.fr

page facebook :

www.facebook.com/Apeesm24

Supprimez Les Publicités Sur Ce Blog !

21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 22:04

COMPTE RENDU À L'ÉCOLE MATERNELLE

de la réunion de pilotage de la réforme des rythmes scolaires sur Montignac

lundi 05 mai 2014

 

 

 

Présents :

Communauté de Communes Vallée de l'Homme :

Ardeoin BOUCHEKIF

Rosita SEPART

 

Mairie de Montignac

Brigitte RAYNAL-GISSON

Véronique JAKIEL

Christine BERTIN

Elodie LACOSTE

Carine BAUDRY

 

Amicale Laïque du Montignacois

Bernard CRINER

Alain LABATUT

Claire LAHARANNE

 

APEESM

Magali SANFOURCHE

Elvire SAILOUIS

Alexandra HANRY

Isabelle DEGOY

 

Corps enseignants de la maternelle

Réjane DULINSKIE

 

Excusés :

Laurent MATTHIEU - Maire de Montignac

Florence FOURNERY - Directrice de l'école maternelle

Charles SCHAUER – Vice-président en charge de l’enfance à la CCVH

 

Sujets abordés :

Application du projet de décret d'assouplissement de la réforme des RS pour la ville de Montignac

Echéance du PEDT

Retour sur l'enquête menée par la CCVH

Choix des activités et des intervenants

Planification des actions de décisions de la CCVH

 

I/ Application du projet de décret d'assouplissement de la réforme des RS pour la ville de Montignac

 

Le premier point abordé est celui de la modification possible des horaires de Taps suite au projet de décret d'assouplissement de la réforme des RS. La CCVH et le corps enseignant ne souhaitent pas une modification des horaires des Taps. Les représentants des parents d’élèves de la Maternelle s’étant toujours fiés à l’avis éclairé du corps enseignant sur cette question, nous n’avons pas épilogué, d’autant que l’âge des enfants des maternelles et les besoins en sieste des plus petits ne semblent pas en adéquation avec cette proposition.

 

II/ Echéance du PEDT

 

La CCCVH informe l'assistance que le PEDT pour la commune de Montignac doit être communiqué aux autorités compétentes pour le 27 juin 2014. Un projet de contenu a été transmis aux représentants de la Mairie. L' APEESM a fait remarquer ne pas être informé de ce projet et demandé la communication de son contenu. Un personnel de la Mairie s'est donc engagé à le faire.

Selon le Directeur des services techniques de la Communauté de Communes (Mr Adreoin Bouchekif) ce projet s'inspire fortement de ceux déjà réalisés sur les autres communes du territoire ayant déjà appliqué la réforme.

Ce projet de PEDT devrait engager la commune sur une période d'une année et être sujet à des modifications suite au bilan de la première année.

 

Commentaires de l'APEESM  : L'APEESM est surprise de ne pas être associée à cette dynamique de réflexion d'autant que la participation des parents d'élèves à son élaboration est un des principes fondamentaux de sa méthodologie de rédaction. La CCVH n'a pas réagi au souhait de transmission de l'information du projet de document par l'APEESM, la Mairie de Montignac a donc réagi spontanément à cette demande et s'est exécutée dès le lendemain. L'APEESM va donc revendiquer la participation active à son élaboration et non une simple information de validation avant envoi.

 

III/ Retour sur le sondage mené par la CCVH

 

Suite au sondage mené par la CCVH auprès des parents d'élèves de maternelle concernant la participation prévisionnelle de leurs enfants aux temps d'activités périscolaires, Mme Rosita Separt nous informe avoir récolté 30 réponses sur 49. 22 parents envisagent de faire participer leurs enfants sur l'intégralité des plages horaires de TAPs, d'autres selon certains jours et 3 d'entre eux pas du tout.

 

IV/ Méthodologie de choix concernant les TAPs

 

L'APEESM a fortement insisté sur les questions récurrentes des parents d'élèves et donc leurs inquiétudes concernant ces TAPs, tant en terme de contenu que de critères de sélection des intervenants.

La CCVH a voulu apporter une réponse se voulant rassurante mais dénuée de réponse concrète puisque aucune activité ou animateurs extérieurs n’ont encore été choisi.

 

Les acteurs associatifs :

Mr Bouchekif a rappelé les avantages du tissu associatif Montignacois en mettant en valeur la facilité dont disposera la CCVH de sélectionner et de rencontrer des interlocuteurs de qualité. Pour autant aucune démarche de rencontres des associations n'a été concrètement encore initiée, fait souligné par une personne de la Mairie faisant état de la réclamation de certaines associations à ce sujet. Suite à cet échange, la CCVH a confirmé vouloir rencontrer les acteurs associatifs sans préciser de délais. Mme Rosita Separt a quant à elle fait part de son expérience passée avec une rencontre des acteurs associatifs principalement concentrée sur l’été dernier.

 

Commentaires de l'APEESM : Si une association Montignacoise était présente à cette réunion (ALM), il nous paraît important au vue :

  • Des demandes déjà enregistrées par la Mairie par d’autres associations,

  • De la réalisation d'un diagnostic exhaustif préalable des activités envisageables précis,

  • D'une prise de décision sur les activités à choisir pour les TAPs,

qu'une planification de rencontre précise (sur la liste des acteurs à rencontrer et sur l'échéance de la démarche) de ces associations soit mise en place au plus tôt. L'argumentation de la plus grande disponibilité de ces associations sur le mois d'Août portée par Mme Separt ne semble pas être cohérente avec les attentes des associations tant en terme de demande d'information actuelle que leurs besoins d'anticipation d'organisation de leurs prestations sur l'année scolaire à venir (comme la précisé par la suite Mme Separt – les intervenants souhaitent avoir un calendrier annuel de leurs participations).

 

La qualification des intervenants :

Concernant la qualification des intervenants : la réponse proposée par la CCVH a d'abord consisté à garantir un même cadre de précaution et de professionnalisme que ceux appliquée dans l'embauche des personnes en charge d'enfants sur la commune de Montignac.

 

A cela l'APEESM a fait savoir que les parents d'élèves n'ont pas connaissance de ce cadre réglementaire et que de transmettre l'information sur les critères minimums garantis en terme de qualifications des intervenants serait fondamentale. L'APEESM a précisé que les parents avaient des attentes fortes à ce sujet et des inquiétudes proportionnées. Que beaucoup de parents n'envisageaient pas de transmettre la responsabilité de leurs enfants si les compétences des animateurs ne leur étaient pas précisées, faisant état d'une crise de confiance à ce sujet.

La CCVH a répondu avoir conscience de ces attentes et de l' « angoisse » des parents, faisant état d'un constat similaire sur l'application de la réforme l'année passée dans d'autres communes. Rosita Separt a souhaité être rassurante en expliquant que cette situation s'était résolue d'elle-même avec les premiers temps des TAPs et la constatation empirique de la compétence des intervenants.

 

Commentaires de l'APEESM : La CCVH n'a donc pas spontanément l'intention de répondre à ces questionnements de parents et de profiter d'un retour sur expérience qui montre pourtant le besoin dans ce sens. La stratégie proposée reste donc un comportement inchangé par rapport aux modes opératoires de l'année passée. L'APEESM a donc fortement insisté pour qu'une réponse aux questions transmises lors des résultats du sondage soit communiquée aux parents au moins 2 semaines avant la fin de l'année scolaire 2014. La CCVH dispose d'une réponse de principe à chacune de ces questions.

 

Les responsabilités annexe des intervenants :

Un échange sur le besoin de sécurisation de la passation de responsabilités entre enseignants et intervenants puis intervenants et contacts extérieurs (parents/grands-parents autres accompagnants, garderie, transports scolaires) a été initié par l'APEESM.

Le corps enseignant a garanti la qualité de cette passation sans pour autant préciser le mode opératoire : carnet de liaison tout au moins. Débriefing systématique ? Fiche de suivi individuelle ? Et par qui ? Enseignants ? ATSEM ?

La CCVH a affirmé que les intervenants seront en charge d'amener les enfants à la garderie ou aux bus scolaires et qu'une personne ayant le rôle de référent des intervenants sera présente sur le lieu des TAPs (notamment pour la gestion de ces problématiques de transferts de responsabilités)

 

Commentaires de l'APEESM :L'APEESM portera une attention particulière à la mise en place de ce dispositif qui nous paraît essentiel pour la sécurité des enfants, notamment sur les outils en possession des intervenants (liste des enfants allant à la garderie, liste des enfants prenant les bus scolaires, listes des contacts des parents d'élèves en cas de problèmes, problèmes médicaux, connaissance des personnes autorisées à récupérer les enfants...)

 

 

 

 

V/ Le choix des activités :

 

Méthodologie du choix des activités :

Madame Rosita Separt a expliqué le processus d'évaluation et de décision de contenu des TAPs.

Il doit être réalisé dans la continuité du projet pédagogique mené à l'école maternelle, s'adapter à la durée des TAPs et l'âge des enfants et apporter de la diversité de contenu sur l'année.

L'APEESM a donc demandé quelle était l'information détenue par la CCVH à ce sujet. La CCVH a répondu ne pas avoir connaissance du projet pédagogique de l'école, ce à quoi le corps enseignant a expliqué être engagé dans un projet pédagogique existant déjà depuis plusieurs années dont le terme est prévu pour l'année 2015 : l'enrichissement du langage, donc connu de tous depuis longtemps. Le corps enseignant a fait une proposition d'activité autour de l'acquisition de langues étrangères (Anglais ? Occitan ?..).

 

La CCVH sera seul décideur sur le type d'activités. Aucun choix ne sera proposé aux parents. Un élu de la Mairie s'est étonné de cette prise de position. L'APEESM s'est étonnée de ce manque de concertation et a fait valoir que d'autres communes en France ne s'était pas privée de connaître les attentes et envies des parents sur le sujet en organisant des sondages et que nous nous interrogions sur la possibilité d'en faire de même pour Montignac. La CCVH a répondu qu'elle détenait une compétence que les parents n'avaient pas et que de ce fait, il ne leur serait pas demandé leurs avis.

 

Commentaires de l'APEESM : Nous sommes d’abord étonnés du peu de concertation ayant déjà eu lieu entre le corps enseignant et la CCVH. Ces derniers ont pris un contact téléphonique le matin même de la réunion avec la directrice de l'école maternelle pour échanger sur la réforme et la question du projet pédagogique n'a visiblement pas été abordée. Des dysfonctionnements du fait de ce manque d'investigation vont par la suite être révélés au cours de cette réunion.

De plus, nous sommes encore plus étonnés de la réponse catégorique de la CCVH sur la possibilité de faire participer les parents sur le choix des activités proposées.

 

Fonctionnement des activités :

La CCVH explique appliquer un mode de fonctionnement identique à celui déjà pratiqué dans les autres communes, à savoir :

La planification de 5 activités de TAP sur des périodes d'environ 6 semaines (correspondant au temps scolaire entre chaque période de vacances).

L'élève aura la possibilité de réaliser ces 5 activités sur l'année par petits groupes (14 enfants pour 1 intervenant) et changera d'activités à chaque retour de vacances. Les groupes seront constitués par l’animateur ou le référent des intervenants. Aucun choix d'activités ne sera proposé aux parents d'élèves et ceux-ci doivent s'engager moralement sur l'assiduité de leurs enfants à ces temps de TAPs sur l'année scolaire avec une souplesse évoquée par la CCVH.

Il n'y aura pas d'alternative de garderie aux TAPs.

 

L'APEESM, la Mairie et le corps enseignant soulignent la nécessité de prise en comptenon seulement d'un temps d'adaptation au démarrage pour l'enfant mais aussi d'évolution de ses besoins physiologiques au cours de l'année (développement de ses capacités d'éveil ou développement de ses besoins de repos). L'APEESM propose donc une proposition d'engagement par période avec une souplesse sur la présence des enfants dans ce laps de temps.

 

Type d'activités en fonction des durées :

Mr Bouchekif a précisé les éléments suivants concernant les créneaux horaires de TAPs :

 

  • Pour les créneaux de 30 minutes : activités dites « calmes » sur un temps envisagé de 20 minutes. Une difficulté à trouver des acteurs intéressés par un laps de temps aussi court a été soulevée. L'APEESM s’étonne de ce constat (relaxation, yoga peuvent être des options alternatives par exemple) et a donc demandé les solutions de « secours » pouvant être mis à la disposition de l'école. Mr Bouchekif a donc expliqué que la CCVH employait un nombre important de personnes diplômées pour l'encadrement d'enfants et souhaitait y faire appel sur ce créneau.

 

  • Pour le créneau d’une heure : activités plus élaborées sur un temps envisagé de 45 minutes. Mr Bouchekif a fait remarquer que seul ce créneau permettrait vraiment la réalisation d'activité avec une valeur ajoutée plus intéressante. Le corps enseignant a signalé que sur ce temps du mercredi était prévu en même temps les APC. La CCVH ne semble pas avoir pris en compte cette information dans son projet préalable. Une erreur de compréhension entre ces deux acteurs a donc vu le jour. De ce fait, des enfants pourraient se retrouver à réaliser un APC puis intégrer une activité ou inversement commencer un Tap puis aller au soutien.

Des propositions de solutions émanant de la Mairie, du corps enseignants ou de l'ALM ont envisagé, par exemple, un découpage en 2 tranches d'une demi-heure, la constitution d'un groupe d'intervenants spécifiques pour ces enfants. La CCVH a rappelé que des créneaux de 30 minutes sur le mercredi ne permettraient pas de réaliser des activités plus abouties que les autres jours.

L'APEESM a donc interrogé la CCVH sur la suite à donner à ce point (notamment organisation d’une rencontre de concertation entre enseignants et CCVH). Aucunes précisions ne nous ont été apportées sur ce point.

 

Lieu des TAPs :

Plusieurs lieux ont été identifiés : la salle de motricité, 2 salles de classes vides et les 2 salles péri-scolaires. Les TAPs n'auront pas lieu dans les classes et n'utiliseront pas le matériel des enseignantes.

 

Services Annexes à l'école (cantine, garderie, centre de loisirs)

La Mairie de Montignac nous informe qu'il n'y aura pas de cantine organisée sur la journée du mercredi et qu'en contre parti une garderie de 12h00 à12h30 sera proposée.

Le transport scolaire sera assuré (en ce qui concerne le retour des enfants de maternelle, le départ du car se fera à 12h05)

La CCVH nous informe qu'un transport vers les deux centres de loisirs sera pratiqué (Aubas et Montignac) et qu'un service de cantine y sera proposé aux usagers du service des centres.

 

L'APEESM a fait donc savoir l'importance de communiquer au plus tôt auprès des parents d'élèves pour leur permettre d'anticiper leur organisation hebdomadaire à compter de septembre. La Mairie et la Communauté de Communes se sont donc engagées à envoyer un courrier conjoint, précisant ces informations (pour dans 2 semaines maximum).

L'APEESM en a profité pour réclamer la réponse aux questions des parents sur la méthodologie de choix des activités et des intervenants et la réponse à la majorité de leurs questions, communiquées lors des résultats du sondage. La CCVH a répondu qu'elle répondrait aux questions des parents sans préciser lesquels et sur le type de réponses qu'elle sera susceptible de proposer.

 

Proposition de planning de mise en place de la réforme par la CCVH

La CCVH souhaite appliquer la même méthodologie que celle appliquée sur les autres communes du territoire étant passée à la réforme à la rentrée 2013. Elle précise que le choix des activités, le calendrier et l'identité des intervenants ne seront finalisés qu'au mois d'août.

Elle propose toutefois la mise en place de réunion de pilotage toutes les 6 à 8 semaines dont la mission serait de faire le bilan des actions menées et l'état des lieux des actions à venir. L'APEESM sera sollicité à chacune de ces réunions mais seule la CCVH décide.

A partir de la mise en place des TAPs en septembre 2014, des bilans intermédiaires et annuels seront en plus réalisés.

 

Commentaires de l'APEESM : L'association ne comprend pas qu'un processus d'apprentissage et de correction des erreurs passées ne soit pas mis en place. Une préparation visiblement assumée de dernière minute nous semble anormal pour une commune ayant délibérément choisit de repousser la mise en place de cette réforme pour une meilleure application. L'APEESM est toutefois satisfaite de l'existence de réunion permettant de solliciter directement et régulièrement les acteurs. Toutefois le mode de fonctionnement de ce Comité n'est pas conforme aux attentes de l'association des parents d'élèves et à ce que l'on pourrait attendre d'un Comité de Pilotage digne de ce nom.

 

L’absence de concertation décidée par la CCVH est un obstacle radical pour certains représentants de parents d’élèves à la continuité de leur engagement dans ces réunions.

 

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 20:11

Jeudi 15 Mai 2014
De 9h30 à 18h

Journée des Bébés-Lecteurs
Espace Nelson Mandela / Montignac


Cette journée d'animations est proposée par
La Bibliothèque François Augiéras de Montignac, la BDP, l'association CinéToile, la Ludothèque Communautaire, et l'association Tout Conte Fée

Elle est soutenue par
La Municipalité de Montignac, la Communauté de Communes Vallée de l'Homme, Le Conseil Général et le Chaudron


Les différentes animations de la journée sont décrites sur le flyer ci-joint.
Pour plus de renseignements : 05 53 51 94 79 (Bibliothèque de Montignac).

Dans le cadre de cette animation, l'association CinéToile propose également "Mon premier Ciné"

le dimanche 18 Mai à 10h30 au cinéma Vox à Montignac.
Nous proposons aux enfants, dès l'âge d'un an, et à leurs parents un petit déjeuner suivi du film "Les amis animaux" d'Eva Lindstrom : "Un trait naïf, une nature luxuriante, des histoires parfois espiègles ou fantastiques... des films pour les tout-petits par une grande illustratrice scandinave."
L'entrée de la séance est gratuite pour les enfants.

 

FLYER.BB-1

FLYER.BB-2.jpg

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 14:42
Chers Parents d'lèves,

Mi-avril nous vous avons fait part des démarches que nous avons engagées auprès des acteurs majeurs en charge de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.
Nous réclamions alors la création d'un Comité de Pilotage et la participation active des représentants des parents d'élèves en son sein.

Ces démarches ont porté leurs fruits, puisque les représentants des parents d'élèves ont été convoqués, par la Communauté de Communes Vallée de l'Homme en charge de ce dossier, « à la première réunion de pilotage ». Elle se tiendra le 5 mai pour l'école maternelle et le 6 mai pour l'école élémentaire. 
A cette occasion, nous mettrons de nouveau en avant l'ensemble des questions dont vous nous avez fait part ces dernières semaines. N'hésitez pas à vous rapprocher des représentants qui participeront à cette réunion pour de plus amples informations.

Pour l'école Maternelle :
  • Magali Sanfourche
  • Alexandra Hanry
  • Isabelle Degoy
Pour l'école élémentaire :
  • Pascal Choffat
  • Joseph Gorbanevsky
  • Isabel Filipe
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés du déroulement de cette première réunion.
Cordialement,
L'APEESM
 
Repost 0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 13:30

Chers parents d'élèves,

Soucieux d'une mise en place qualitative de la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée scolaire 2014, l'APEESM continue ses démarches auprès des acteurs en charge de ce dossier.

Nous vous informons donc qu'une même lettre a été envoyée mi-avril, aux 12 interlocuteurs cités ci-après. Elle revendique la mise en place et la participation des représentants des parents d'élèves au COMITE de PILOTAGE devant organiser et procéder au suivi de la réforme. Au vue du manque d'information et de transparence sur la mise en place localement de cette réforme, nous leur avons réclamé l'organisation d'un Comité de Pilotage pour la Mi-mai.

  • Mme Orlay - Directrice de la DASEN (Direction académique des services de l'Education Nationale) membre du Comité de Suivi départemental de la réforme (RS)
  • Mr Brevet - Secrétaire Général de la DASEN et responsable du Comité de Suivi départemental sur les rythmes scolaires (RS)
  • Mr Josse - IEN de la circonscription de Sarlat
  • Mr Couteaud - Directeur de la DDSCPP (Direction départemental de la Cohésion Social et de la Protection de la Population...aussi en charge des questions sur la jeunesse...) - Membre du Comité de Suivi sur les RS
  • Mr Simon - Directeur Adjoint de la DDSCPP- Membre du Comité de suivi sur les RS
  • Mr Mathieu- Maire de Montignac
  • Mme Jakiel - Adjointe au Maire de Montignac
  • Mme Raynal-Gisson - Adjointe au Maire de Montignac
  • Mr Bouchekif  - Directeur Général des Services de la Communauté de Communes de la Vallée de l'Homme - en charge du dossier de la réforme des RS
  • Mme Separt - Coordinatrice opérationnelle de CCVH sur le secteur de Montignac, pour la mise en place de la réforme


Suite aux élections des représentants de la Communauté de Communes fin Avril, elle a été dernièrement envoyée à
Mr Lagarde – Président de la Communauté de Communes Vallée de l'Homme
Mr Schauer – Vice-Président de la Communauté de Communes en charge des affaires de l'enfance

Nous vous tiendrons bien sûr informés des réponses que nous obtiendrons.

Cordialement,
l'APEESM

 

Lire le pdf en ligne : Courrier de l'Apeesm à propos du Comité de Pilotage des nouveaux rythmes scolaires

 

Cliquez sur les deux images ci-dessous pour voir le courrier en plus grand :

Courrier-de-l-Apeesm-a-propos-du-Comite-de-Pilotage-des-n.jpgCourrier-de-l-Apeesm-a-propos-du-Comite-de-Pilot-copie-1.jpg

Repost 0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 12:42

Chers Parents d'élèves,

 

Merci d’avoir participé au sondage que nous vous avons proposé sur la réforme des rythmes scolaires. Les résultats montrent votre intérêt à mieux connaître ce projet qui doit être appliqué à Montignac à la rentrée 2014. Nous vous proposons aujourd'hui de prendre connaissance des résultats, des attentes et des questions  soulevées par l'ensemble des parents d'élèves.

 

Nous avons pu récolter: 80 réponses au bout de seulement quelques jours avec un taux de participation de  49 % en maternelle et 40% en élémentaire. Nous savons que d'autres réponses continueront à nous être transmises.

 

Vos retours sont pour nous un signe d'encouragement fort sur la démarche entreprise par l'APEESM et nous donnent une énergie supplémentaire pour continuer notre mission de représentation des parents d'élèves auprès des collectivités locales et de l'Education Nationale.

 

Nous avons transmis l'analyse complète de ce sondage aux différents acteurs en charge de la mise en place de cette réforme (Communauté de Communes, Mairie,...). Il nous paraît évident que les prochaines collectes d’informations sur vos attentes précises (choix des activités, mode de communication avec les parents...) et sur votre niveau de satisfaction sur le projet, devraient être organisées par ces acteurs. Les démarches que nous avons engagé auprès de ces derniers vont dans ce sens.


Question 1 – Vous sentez-vous informés sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires et le contenu du projet pour Montignac ?


 

graph1.jpg Il y a autant de parents qui se sentent informés que de parents qui ne se sentent pas informés.
Toutefois 95% des parents ayant répondu « oui » ont exprimés leurs souhaits d'obtenir des informations plus précises.

Les disparités entre écoles sont importantes, en effet le constat de manque d'information est plus marqué pour l'école élémentaire pour 58% des parents et seulement  de 30% pour la maternelle.
 

 

Question 2/ Par quels moyens souhaiteriez-vous obtenir des informations plus précises ?

graph2.jpg La majorité des sondés souhaite qu'une lettre d'information soit l'outil de communication à privilégier, tout en ne négligeant pas les réunions à l'école (à des horaires permettant à un plus grand nombre d'y participer), et un site Web.

 

Question 3/ Besoin d'un service de cantine le mercredi midi ?

graph3.jpg  70% des parents d'élèves sondés auraient besoin d'un service de cantine le mercredi midi, et presque la moitié à une fréquence importante (Oui Souvent, Oui toujours).

 

Question 4/ Besoin d'un service de garderie le mercredi midi après l'école

graph4.jpg Logiquement par rapport aux réponses précédentes, quasiment  50% des parents souhaiteraient bénéficier d'un service de garderie juste après l'école.

 

Question 5/ En cas d'absence de services de cantine à l'école, possibilité d'utiliser des services de restauration du centre de loisir d'Aubas et de récupérer son enfant après le déjeuner ?

graph5.jpg Si 70% des parents d'élèves répondaient précédemment avoir besoin d'un service de cantine, plus de 62% d'entre eux ne souhaitent pas devoir se déplacer sur Aubas pour aller récupérer leurs enfants pour leur faire bénéficier d'un service de cantine.

 

 

6/ Ensemble des questions complémentaires posées par les parents:

Les interrogations les plus nombreuses portent sur les activités proposées au sein des TAP et sur les encadrants/animateurs.

I/ Préoccupations principales :

    Contenu des TAP :

Interrogations sur le contenu du projet (y aurait-il un projet conducteur sur l'année) ?
Interrogations sur le type d'activités à proposer sur seulement 30 minutes ?
Souhait de connaître les types d'activités proposées sur des créneaux d'1 heure ?
Souhait récurrent de connaître les types d'activités qui seront proposées ?
Interrogations sur la possibilité de pouvoir choisir les activités ?
Crainte que les temps de TAP ne soient assimilés à de la garderie ?
Crainte pour la fatigue des enfants
Existence d'une alternative de garderie en cas de non-inscription aux TAP ?

    TAP autres :

Existence d'un temps de récréation entre la fin de l'école et le début du TAP ?
Existence d'un temps de récréation entre la fin du TAP et le début de la garderie ?
Gratuité des activités ?
Comment assurer une continuité du maintien d'une communication entre parents et enseignants ?
Souhait d'harmonisation des créneaux de TAP entre école maternelle et élémentaire pour les parents ayant des enfants dans les différentes écoles.

    Encadrement/animation :

Quels types d'intervenants (employés de mairie, professionnels de l'animation, bénévole...) ?
Quelles compétences requises ?
Inquiétudes sur la qualification des animateurs/encadrants ?
Inquiétudes sur le mode de recrutement des animateurs/encadrants ?
Si bénévole, quelles compétences quels engagements requis ?
Quel encadrement des temps de récréation entre école/TAP, TAP/garderie ?

    Transport :

Existence d'un ramassage scolaire le mercredi matin? (avant école – après école ?
Quels horaires pour le ramassage scolaire le mercredi?
Y aura-t-il un transport de prévu entre l'école et le centre de loisirs le mercredi après-midi ? (vers Aubas ET vers Montignac).

    Autres :

Problèmes compatibilité d'horaires avec les activités périscolaires ?
Nécessité d'arrêter les activités péri-scolaires du fait du volume horaires école/Tap (fatigue enfant, temps en famille restreint)
Intégrer l'aide aux devoirs dans les temps de présence à l'école (ou étude?)
Proposer des réunions à des horaires adaptés pour les parents travaillant ?
Préciser le rôle de chaque acteur dans la mise en place de la réforme ?

Repost 0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 22:26

affiche_kermesse_ecole_030514.jpg

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 17:19

Cliquez et imprimez le formulaire ci-dessous :

Ados-Ve-25-avril-1Ados-Ve-25-avril-2

Repost 0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 13:22

 

Evolution dans la composition des membres du CE


Le changement intervient au niveau du nombre d’élus de la mairie : 2 représentants au lieu 
d’un


Rythmes scolaires :

La séance commence par des regrets de l’équipe enseignante qui a reçu peu d’information jusqu’ici. Ce manque de concertation est également souligné par les délégués de parents d’élève et le DDEN (délégué départemental de l’éducation nationale) , Mr Delbos.

Les représentants de la mairie (Mme Fontaliran et Olwin) indiquent que réflexion est déjà bien avancée même si aucune décision définitive n’a été prise. Mme Fontaliran a insisté sur la volonté de concertation avec l’équipe enseignante, les représentants de parents d’élèves et les personnels de l’école. Selon elle, la communauté de commune, en charge de la mise en œuvre de cette réforme, s’appuie notamment sur les retours d’expériences des écoles de son secteur. Enfin, pour la réussite de cette réforme, les élus insistent sur le rôle des délégués de parents d’élève : à nous de promouvoir et d’informer.

Concernant la forme, l’organisation des Taps est déjà actée : les horaires proposés par les représentants de la mairie et l’équipe enseignante page1image111281er CE, ont été validés. Ils seront répartis comme suit : 30 mn lundi/mardi/jeudi/vendredi et 1h le mercredi matin (de 9h à 10h). L’équipe enseignante annonce alors que le soutien scolaire sera également intégré sur cette tranche horaire en 2 temps : 8H50 à 9h20 puis de 9h20 à 9h50. Les Taps tourneront sur des cycles de 6 semaines. Pour chaque cycle, rappelons que les taps ne sont pas obligatoires, l’inscription aux activités sera demandée aux parents. L’engagement des parents aux activités par une présence suivi est indispensable. Les groupes de 14 enfants seront encadrés par des intervenants ayant au minimum le BAFA. Si l’intervenant qui dirige l’activité n’a pas de Bafa, une personne diplômée pour l’encadrement des enfants l’accompagnera automatiquement.

Le DDEN indique qu’il serait opportun de mettre en place un Groupe de pilotage et d’évaluation Groupe de pilotage et d’évaluation. Il insiste, suivi par l’équipe enseignante et les délégués de parents, pour que soit proposé des activités que l’on n’aborde pas pendant les heures de cour. Tous les participants à ce CE sont d’accord sur cette revendication : Ne pas rester dans des activités scolaires (lecture, dessin, jeux...) et proposer des activités d’éveil musical, sportif, relaxation/yoga...


PPMS : plan particulier de mise en sureté


Un exercice de confinement a eu lieu le 04 mars : l’usage d’un mégaphone a largement créée la terreur chez les tout petits, l’alarme étant très forte. La question de la conservation de ce mode d’alerte est largement débattue par les enseignants. La Difficulté pour la directrice de gérer la cellule de crise en même temps que sa classe pose également un réel problème.page1image24488page1image25824

Bilan des activités du 1er semestre


En Novembre : Spectacle Conte offert par l’Amicale Laïque a été très apprécié.

En Décembre : La sortie au PIP a permis aux enfants d’accéder à un musée. La visite de l’expo fut un succès mais l’équipe enseignant reste plus réservée sur les activités proposées par le musée. La scission en petits groupes est apparue injustifiée car les enfants ne sont pas vus proposés les mêmes activités.

La Fête de Noel : moment de convivialité avec l’intervention du père Noel, la prise en charge du gouter a été faite par l’amicale Laïque.

En Janvier : La Compagnie déboulonné a proposé un spectacle vivant, étonnant au départ puis apprécié par les enfants

Le Carnaval : Sortie ludique et bon déroulement grâce à un bon encadrement (enseignants et parents). Le bémol : dommage que la rue n’ait pas été fermée (problème de sécurité à mettre en évidence et à pallier l’an prochain. L’absence de musique est également à signaler (quelle solution apporter ?) Ce moment fut également le premier temps d’échange avec les petits de la crèche ! La directrice a répété que pour des raisons de sécurité uniquement, l’équipe enseignante ne souhaite pas faire participer les parents au gouter de Carnaval


Activité pour le second semestre


18 mars : la compagnie les 3 chardons viendra pour un spectacle intitulé « Anga et le fils du

feu ». Ce spectacle sera financé par l’association des parents d’élève.

Classe accueil depuis le 07 mars : la directrice de la crèche et des enfants inscrit en crèche ou au RAM viennent de 9h30 à 11h le vendredi dans la classe de Réjane

Correspondance avec l’école du Lardin : probablement le 1er avril = temps d’échange avec les élèves

Projet art visuel en cours pour une exposition en fin d’année scolaire

Décloisonnement : GS ont un module sur la prévention des accidents domestiques pendant la sieste des PS avec Réjane

Décloisonnement GS/CP : Echange probable avec le CP bientôt (pas de précision sur les dates)

Sensibilisation au judo le jeudi matin pour les Moyennes/Grandes Sections Petites Sections : bibliothèque un mardi sur deux
Ludothèque : toujours 2 séances au cours de l’année
GS vont aller à la piscine en juin

Kermesse le 3 Mai de 15h30 à 18h00 : L’école a besoin de bénévoles pour la tenue des stands (+montage et démontage), confection de gâteaux... Merci de vous rapprocher du corps enseignant. page2image22272 page2image22432 page2image22592

 

Fête de fin d’année : mardi 17 juin.

Matinée porte-ouverte : mercredi 25 juin ouvert pour les enfants scolarisables ou les nouvelles familles arrivant sur Montignac


Budget : soumis des demandes à la municipalité pour 2014


Vitrine d’affichage extérieure, des poubelles fixes extérieures, Imprimante couleur pour le bureau de direction, Escabeau 4 marches, Vidéoprojecteur interactif : 1 ou 2 VPI par an, de nouveaux engins roulants, renouvellement des draps de sieste


Réponses apportées aux parents :


Question : En PS, peut-on ne pas mélanger les doudous ?

Réponse de Réjane : Pour réconforter les enfants au début d’année les doudous doivent être disponibles et proches mais on peut, en milieu d’année, les laisser dans le casier. Poser doudou et cahier dans le casier serait un gain de temps.

Question : Comment permettre aux enfants de MS/GS (pour ceux qui en ont besoin) de se reposer et aux autres de ne plus s’ennuyer pendant la sieste ?

Réponse de Florence, la directrice : Les GS ont une récréation supplémentaire (depuis le moment de retour de la cantine jusqu’à 13h30) et pour les MS : 13h10/14h proposition de moment de repos/calme et sieste pour les plus demandeur jusqu’à 15h45 au plus tard.

Question : Comment remédier aux changements incessants de remplaçant dans la classe de Chantal ?

Réponse de Florence la directrice : L’inspecteur d’académie a été contacté, il a répondu qu’aucune autre solution n’avait été possible jusqu’à présent et il a insisté sur la présence constante d’un remplaçant (pas d’interruption). L’Inspecteur Académique, sensible à la situation, nous informe via notre directrice que si Martine Lissandre était prolongée, Cécile Raynaud poursuivrait son remplacement. Les délégués vont faire partir un courrier en ce sens dans les prochains jours

Question à la marie : Sécurisation du parc et de l’accès à l’école et possibilité de faire un parking comme annoncé dans le bulletin municipal ?

Réponse des représentantes de la municipalité : Ces élus n’ont pas d’informations précises à nous présenter, il faudra s’adresser à la nouvelle municipalité...

Question à la mairie : Sécurisation des abords de l’Ecole ?

Réponse des représentantes de la municipalité : Il faut demander l’intervention d’un policier municipal. 

Repost 0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 09:52

COMPTE-RENDU DES RENCONTRES DE L'APEESM
AVEC LES REPRÉSENTANTS DES DEUX LISTES ENGAGÉES
AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 À MONTIGNAC

 

 

À la fin du mois de février l'Apeesm a reçu une demande de la part de la liste conduite par M.Teillac d'une rencontre pour évoquer les besoins et les attentes des parents d'élèves.
L'APEESM a accepté de rencontrer cette liste et suite à cette demande le Comité de Fonctionnement (le conseil d’administration) de l'APEESM a proposé que soit également rencontrée la liste conduite par le maire sortant M.Mathieu.

Les trois référents des établissements scolaires de Montignac (Céline Blondy/Collège, Joseph Gorbanevsky/École élémentaire et Magali Sanfourche/École maternelle) ont ainsi rencontré consécutivement les deux listes le 8 mars (avec Mme Manet-Elizondo pour la liste de M.Teillac) et le 15 mars (avec M.Mathieu et Mme Raynal-Gisson pour la liste de M.Mathieu).

Les mêmes attentes et besoins des parents d'élèves ont été évoqués auprès des deux listes afin de ne privilégier aucun des candidats et de rester neutre politiquement étant donné que l'APEESM est une association indépendante et apolitique.

 

 

RÉSUMÉ DES DEMANDES DE L'ÉCOLE MATERNELLE:

    - Sécurisation du petit parc en face de l'école (implantation de grilles le long de la barrière en béton blanche existante afin d'empêcher les enfants de se retrouver sur le trottoir ou au pire sur la route s'ils échappent à la surveillance des parents). Également demande de barrières entre ce petit parc et le terrain vague attenant jugé dangereux à cause de la ferraille qui y est présente.
   
 

 

RÉSUMÉ DES DEMANDES COMMUNES DE L'ÉCOLE MATERNELLE ET ÉLÉMENTAIRE:
   
    GARDERIE
    - Prolongement de la garderie jusqu'à 19h pour certains enfants dont les  parents finissent leur travail assez tard ou qui sont géographiquement éloignés.
   
    CANTINE
    - Changement des tables (mobilier qui n'est plus adapté)
    - Réorganiser l'aménagement / l'organisation de la cantine: une réflexion à mener (agrandissement des locaux, utilisation du local attenant - l'ancien garage - pour avoir plus d'espace...)
    - Introduction de plus de produits locaux et BIO
    - Demande de plus de personnel pour encadrer les enfants.
   
    SÉCURITÉ
    - Disposer d'un policier municipal le matin en plus du soir sur la voie publique.
    - Mieux signaler l’obligation de rouler à 30 km/h et la présence de l'école (panneaux pas assez visibles!)
    - Installer des ralentisseurs en amont et en aval des entrées des écoles.
    - Mieux sécuriser le trottoir devant l'école avec des barrières fixes
    - Réguler le stationnement devant l'école pour qu'il n'y ait pas d'empiètement sur l'avenue de Lascaux (route à double-voie) ne permettant que le passage d'un seul véhicule. De plus ce stationnement est dangereux si un enfant venait à se retrouver sur la route (manque de visibilité !).
    - Créer un point d'arrêt-minute devant l'école.
    - Créer un espace d'arrêt pour les bus devant les écoles qui n'empiète pas sur la route à double-voie.
    - Créer un parking dédié à l'école aux abords immédiats de celle-ci.
   
    PISCINE
    - Demande de réfection de la piscine dont le mauvais état occasionne des coupures, des bobos permanents aux enfants.
   
    COMMUNICATION
    - Mettre en place un site internet ou une page dédiée à l'école où seraient notées toutes les informations utiles, les emplois du temps, les menus de la  cantine, etc. Un espace de téléchargement des divers documents (règlements, compte-rendus, etc.)
   
   
    NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES ET "TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES"
    - Maternelle : la CAF qui finance une partie des TAP ne le fait que si ceux-ci ont une durée équivalente à une heure continue. Sachant qu'à la maternelle ces TAP ne durent qu'une demi-heure (sauf le mercredi: une heure) quel sera l’impact de ce manque de financement sur la qualité et l'organisation des TAP en maternelle?
    - Demande de pouvoir adapter/modifier les horaires des TAP en fonction du retour d'expérience/d'organisation.
    - Demande que la commune soit vigilante sur l'organisation pratique, sur la qualité des interventions, des intervenants des TAP et soit garante de la bonne mise en place et du passage aux nouveaux horaires (note: la commune décide des nouveaux horaires mais elle n'a pas la compétence périscolaire sur les intervenants et les contenus des TAP - la CCVH est seule compétente sur les activités périscolaires).
    - Le mercredi matin sera un jour de classe pour tous les enfants l'année prochaine: est-ce qu'il y aura une cantine à 12h à l'école ? Est-ce qu'il y a une possibilité d'avoir une garderie de 12h à 13h si il n'y a pas de cantine ? Est-ce que les enfants qui le souhaitent pourraient aller manger à la cantine du centre de loisirs ?
    - Élémentaire: prévoir de mettre à disposition les classes non utilisées dans l'école pour les TAP.
    - Utilisation des locaux scolaires: Demande pour que les locaux des écoles ne soient pas utilisés pour d’autres activités durant la période scolaire.
   
 

 

RÉSUMÉ DES DEMANDES DE L'ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE


    PAUSE MÉRIDIENNE
    - Demande de plus de personnel communal pour la surveillance de la cour de récréation durant la pause méridienne (deux surveillants seulement actuellement) car il arrive parfois des accidents ou faits de violences qui sont parfois difficiles à gérer par le personnel qui est en nombre insuffisant et qui ne peut pas être partout à la fois.
   
    - Demande de sécurisation physique du passage de la cour de récréation au portail de l'école l’élémentaire.

    - En cas d'accidents ou de faits de violences lors de la pause méridienne, mieux avertir les enseignants et les parents (mise en place par ex. d'un outil de communication).
   

    ÉTUDE / AIDE AUX DEVOIRS
    - Réfléchir à la pertinence de mettre en place une étude ou un temps d'aide aux devoirs lors de la garderie dans des locaux séparés et avec du personnel qualifié.
   
    AIDES FINANCIÈRES OU LOGISTIQUE POUR DES SORTIES
    - demande à la commune si elle peut aider financièrement ou par ses contacts à réaliser des sorties pour toutes les classes (Lascaux, Châteaux, etc.)

 

 

RÉSUMÉ DES DEMANDES DU COLLÈGE
   
    SÉCURITÉ
    - Repenser l'aménagement urbain à l'entrée du Collège car actuellement l'afflux des voitures occasionne embouteillages, stationnement chaotique sur les trottoirs, engorgement du parking. C'est une menace permanente pour la sécurité des enfants ! La création d'un vrai parking et d'un arrêt-minute seraient les solutions préconisées par les parents d'élèves.
    - Demande de la possibilité de ramassage scolaire des enfants habitants Montignac et aux alentours par les nombreux bus desservant le collège. Il s’agit des bus mis en place par le Conseil Général de la Dordogne mais ceux-ci n’ont pas le droit d’emmener des enfants de Montignac si ceux-ci habitent à moins de trois kilomètres du collège. Cette situation paraît un peu ubuesque aux parents d’élèves car elle oblige certains parents à se servir de leur voiture alors que le bus passe à  proximité. Sachant que la participation de la commune au budget est  fonction du nombre d’habitants et non du nombre d’enfants utilisant les transports. L’utilisation de leurs voitures a aussi pour effet négatif d’engorger le parking et les trottoirs lors de l’entrée et de la sortie des élèves, avec tous les problèmes de sécurité que cela implique.
     
  TRAJET COLLÈGE-GYMNASE
    - Pérenniser la navette qui emmène les enfants du collège au gymnase car dans l'état actuel de la route (avec ses trottoirs pratiquement inexistants) il est impossible que les élèves se déplacent à pied.
   

 

 

RÉSUMÉ DES RENCONTRES DES DEUX LISTES:

Dans l'ensemble les deux listes ont été à l'écoute des parents d'élèves, de bonnes intentions ont été formulées de part et d'autre.

Nous avons rencontré Mme Manet-Elizondo dans le local de campagne de la liste de M.Teillac.  Elle a été attentive à nos demandes concernant le bien-être et à la sécurité des enfants et donc à toute organisation qui pourrait renforcer ce bien-être et cette sécurité. Elle nous a fait part des projets contenus dans le programme de M.Teillac en pointant les nombreux points de convergence avec les demandes des parents. En particulier en ce qui concerne la sécurité aux abords des écoles avec le besoin de création de nouveaux parkings pour les écoles et le collège, une organisation concertée des nouveaux rythmes scolaires, la réfection de la piscine, la bonne organisation de la cantine et de la pause méridienne, l’amélioration du parc de jeux et de sa sécurité, les moyens mis à disposition des enseignants, etc. Elle nous a indiqué que leur projet impliquait la participation et la concertation de tous les acteurs de l’école parmi lesquels les parents d’élèves seraient fréquemment consultés et écoutés.

M.Mathieu et Mme Raynal-Gisson nous ont reçu une semaine après à la Mairie. Ils ont pris note des demandes des parents d’élèves et nous ont fait part de leur programme. Le projet qu’ils nous ont exposé comporte l’achat de deux tableaux numériques et la réfection des huisseries pour l’école élémentaire, le projet de l’achat d’un terrain pour le parking des écoles, la promesse de menus travaux de réfection à la piscine et d’une nouvelle organisation des rythmes scolaires concertée. En réponse à nos demandes concernant la cantine, la pause méridienne, l’étude... ils nous ont proposé de faire appel à des bénévoles. Ils nous ont toutefois précisé que de grands investissements ne seraient pas réalisés pour les écoles prochainement et que la plupart des demandes en terme de sécurité et d'aménagements urbains (parc de jeux, sécurisation des voies...) ne seront étudiés ou réalisés qu’au moment des travaux de Lascaux 4.

En résumé, les deux listes ont écouté et pris en compte les demandes de l’association des parents d'élèves qui se pose en interlocuteur incontournable au sein des écoles et du collège. En ce sens M.Mathieu a fait remarquer dès le début de notre rencontre que l'association des parents se devait de communiquer plus souvent sur les réalisations de la municipalité et Mme Manet-Elizondo s’est montrée favorable pour associer les parents d'élèves aux décisions concernant leurs enfants.

Il est toutefois important de noter que nombre de nos demandes ne sont pas directement de la compétence de la municipalité. Sur certains points nos interlocuteurs ne pouvaient nous répondre directement. Mais en siégeant au SIVS, qui a la responsabilité du transport scolaire au collège, ou en étant élu à la nouvelle Communauté des communes (CCVH), qui a la compétence sur les activités périscolaires des nouveaux rythmes scolaires, les élus de la commune de Montignac auront une influence certaine sur les décisions futures concernant nos enfants dans les écoles ou au collège.

l'APEESM

Montignac, le 19 mars 2014












Repost 0
Published by APEESM - dans L'ASSOCIATION
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 01:35

La rencontre-goûter des parents d'élèves du vendredi 7 mars à 16h30 est organisée pour préparer le Conseil d'école élémentaire du lundi 10 mars 2014 (en non du 11 mars comme indiqué auparavant).

 

Merci de votre compréhension.

Repost 0